Alexandre-Jacques Chantron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexandre-Jacques Chantron
00.Atelier d'Alexandre Jacques Chantron.jpg
Attribué à Edmond Bénard, Atelier d'Alexandre Jacques Chantron (entre 1880 et 1900), photographie,
Paris, Petit Palais.
Naissance
Décès
(à 75 ans)
Nantes
Sépulture
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Mouvement
Influencé par
Œuvres principales
Feuilles mortes !, Danaé

Alexandre-Jacques Chantron né à Nantes le et mort dans la même ville le [1] est un peintre, pastelliste et photographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Nantes, Alexandre-Jacques Chantron est l'élève de François-Édouard Picot, William Bouguereau et Tony Robert-Fleury à l'École des beaux-arts de Paris. Ses premiers travaux se composent principalement de portraits et de natures mortes. Plus tard, il peint des nus dans la lignée de Bouguereau, un thème qu'il continua à développer tout en expérimentant le nouveau médium de la photographie[2].

Il participe une première fois au Salon des artistes français en 1877 avec un sujet religieux et y obtint une mention honorable en 1893. Il présente Fleurs de printemps au Salon de 1895 avant d'obtenir d'abord une médaille de 3e classe en 1899, puis une médaille de 2e classe en 1902 pour sa peinture Feuilles Mortes !, une composition aux accents symbolistes[3],[4].

Alexandre-Jacques Chantron meurt le à Nantes, ville où il avait exercé presque toute sa vie.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Œuvres de ou attribuées à Alexandre-Jacques Chantron[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives municipales, décès 5ème canton, acte n°6, vue 2 / 80.
  2. « Alexandre-Jacques Chantron (1842–1918) » [archive du ], sur Julian Simon Fine Art (consulté le 7 octobre 2012).
  3. René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 271.
  4. Musée des Beaux-Arts Nantes, « Inquiétantes étrangetés - Le rêve et l'imaginaire, p.9 » [PDF], (consulté le 7 octobre 2012).
  5. « Madeleine » (consulté le 25 avril 2020).
  6. « Baigneuses » (consulté le 25 avril 2020).
  7. « Les œuvres phares », sur mba.rennes.fr (consulté le 11 janvier 2020).
  8. « Le clown ; Après la leçon » (consulté le 25 avril 2020).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, tome 2, 1976, p. 660.

Liens externes[modifier | modifier le code]