Aldo Crommelynck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crommelynck.
Aldo Crommelynck
Defaut 2.svg
Naissance
Décès
Nationalité

Aldo Crommelynck est un graveur français né le à Monaco, mort le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses frères Piero Crommelynck[1] et Milan Crommelynck, également graveurs, et lui sont les enfants de l'écrivain de théâtre Fernand Crommelynck. Il travaille dans l'atelier de gravure de Roger Lacourière des l'âge de 17 ans et y rencontre Pablo Picasso[2].

En 1959, les frères Crommelynck ouvrent un atelier de gravure à Paris, rue de Gergovie qui recevra de très nombreux artistes majeurs de l'époque comme André Masson, Alberto Giacometti, Jean Arp, Tal Coat, Zao Wou-ki, Hans Hartung, ou Joan Miró[3]. En 1963, Aldo et Piero s'installent à Mougins où ils travailleront notamment avec Pablo Picasso, qu'ils ont connu quelques années plus tôt, jusqu'en 1973 sur de nombreuses séries de gravures[3].

Après la mort du peintre catalan, les frères Crommelynck retournent à Paris, avant de se séparer en 1985. En 1986, Aldo Crommelynck part ouvrir un second atelier à New York en collaboration avec Daniel Wildenstein et sa galerie Pace-Wildenstein particulièrement influente sur la scène contemporaine américaine. Il travaillera alors avec Claes Oldenburg, Ed Ruscha, Keith Haring, ou Robert Morris[3].

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cat. expo. "Picasso-Crommelynck Dialogues d’atelier", Musée de la vie romantique, Paris, 2006 (ISBN 978-2-87900-949-0)
  2. Dossier de presse exposition « Piero Grommelynk, graveur de Picasso à Alechinsky » mars à juin 2012, Galerie Catherine Houard Paris.
  3. a, b et c Aldo Crommelynck, maître graveur carnet du Monde du 7 janvier 2009.

Lien externe[modifier | modifier le code]