Albert Bergeret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert Bergeret
Logo Bergeret.jpg

Logo et entête des Imprimeries A. Bergeret & Cie.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
NancyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Mouvement

Albert Bergeret est un célèbre imprimeur de cartes postales du début du XXe siècle. Né à Gray en 1859 et mort à Nancy en 1932, il fut également un industriel d'art et membre du mouvement de l'École de Nancy.

Formation[modifier | modifier le code]

Après une formation aux techniques de l'imprimerie et à la phototypie, Albert Bergeret intègre en 1886 les imprimeries Royer, qui s'avère être le père d'Henri Royer. Albert Bergeret y dirige l'atelier de phototypie[1].

Les Imprimeries A. Bergeret & Cie[modifier | modifier le code]

Dès 1898 il s'installe à son compte pour développer la création de cartes postales : les Imprimeries A. Bergeret & Cie étaient nées. Son entreprise produit 25 millions de cartes en 1900 puis passe à 75 millions trois ans plus tard.

Il demande à l'architecte Lucien Weissenburger la construction de ses imprimeries (1901) et de sa demeure (1903-1904), en collaboration avec Eugène Vallin, Louis Majorelle, Victor Prouvé, Jacques Grüber et Joseph Janin qui participent à la riche décoration, faisant de la maison Bergeret l'une des plus belle villa de style École de Nancy (24 rue Lionnois).

Les Imprimeries réunies de Nancy[modifier | modifier le code]

En 1905, associé aux imprimeurs Humblot et Helmlinger, Bergeret fonde les Imprimeries réunies.

La production s'articule sur le tourisme essentiellement les lieux pittoresques de Lorraine, à l'École de Nancy et ses manifestations, notamment l'Exposition internationale de l'Est de la France en 1909.

Il abandonne toute activité en 1926.

Galerie[modifier | modifier le code]

  • Cartes postales des différentes imprimeries A. Bergeret :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Son ouvrage le plus connu reste : A. Bergeret, Nancy monumental & pittoresque, maison J. Royer, 1896.

Liens externes[modifier | modifier le code]