Eugène Vallin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vallin.
Eugène Vallin
Eugène Vallin.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Mouvement

Eugène Vallin est né à Herbéviller en 1856 et est mort à Nancy en 1922. C'est un architecte et menuisier d'art français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières réalisations[modifier | modifier le code]

Il étudie à l'École des beaux-arts de Nancy. Il fait son apprentissage dans la menuiserie de son oncle qu'il reprend en 1881. Il travaille essentiellement sur le mobilier d'église, jusqu'à la fin des années 1890[1]. C'est d'ailleurs l'essentiel de ce qu'il expose à l'Exposition d'art décoratif lorrain de 1894, sous forme de photographies réalisées par la maison Royer[1]. Charles André le convainc d'exposer aussi un plafond en staff à structure à caissons ornés d'un treillis et de feuilles de vignes, très remarqué lors de l'exposition, qu'Eugène Vallin installe ensuite dans sa salle à manger[1].

Il effectue de nombreux travaux de rénovations dans les institutions publiques de Nancy sous la direction de Charles André : décoration du tribunal de Nancy, renouvellement des décors de la salle des pas perdus et de la salle des mariages de l'hôtel de ville de Nancy, reconstruction de l'hôtel de préfecture de Meurthe-et-Moselle[1]. Ces productions sont clairement influencées par le style d'Émile Gallé, notamment dans leurs influences naturalistes[1].

En 1894, il candidate pour construire un monument militaire à Remiremont, mais ses deux propositions ne sont pas retenues[1]. Il participe en revanche en 1896 à la construction du monument de la place Carnot et à celle du mausolée du capitaine Krug en 1897[1].

Il réalise la porte des nouveaux ateliers d'Émile Gallé . Mais c'est dans le meuble qu'il devient célèbre pour sa production à la commande : il réalise ainsi des salles à manger, des salons pour les notables de Nancy : Eugène J.B. Corbin, Masson, Bergeret, Kronberg…

En 1895, il construit un nouvel atelier et sa maison boulevard Lobau à Nancy, qui devient le premier édifice Art nouveau de la ville avec l'aide de Georges Biet. En retour, il l'aide pour sa villa au 22, rue de la Commanderie.

Il devient, en 1901, vice-président du comité directeur de l'Alliance provinciale des industries d'art, qui devient l'École de Nancy.

Il réalise, en 1909, le pavillon qui abrite l'École de Nancy à l'Exposition internationale de l'Est de la France qui a lieu à Nancy.

En architecture, il était un des pionniers de la construction en béton d'acier, méthode qu'il utilisa pour la construction du pavillon de l'École de Nancy à l'Exposition internationale de l'Est de la France.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Mobilier d'église[modifier | modifier le code]

Assez peu connu pour cette activité, Vallin a cependant conçu quelques buffets d'orgues pour des églises lorraines :

Architecturales[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h L'Ecole de Nancy, 1889-1909 : Art nouveau et industrie d'art, (ISBN 2-7118-3843-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Descouturelle, Eugène Vallin : menuisier d'art ou artiste industriel (1856-1922), Amis du musée de l'École de Nancy, 1998, 319 p. (ISBN 2-913540-00-7)
  • Marc Emery, Un siècle d'architecture moderne en France : 1850-1950, Horizons de France, Paris, 1971, p. 136

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :