Lucien Weissenburger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lucien Weissenburger
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
NancyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Mouvement

Lucien Weissenburger (né à Nancy le [1] et mort dans la même ville le ) est un architecte français.

Il est un des principaux architectes adepte du style Art nouveau en Lorraine et un membre de l'École de Nancy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un fabricant de briques et de poteries, il intègre l'agence de l'architecte Charles André à 17 ans. A 23 ans, il est admis à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris où il suit l'enseignement de Jules André et Victor Laloux[2]. Dès l'obtention de son diplôme il s'installe à Nancy où il va devenir une personnalité centrale dans l'animation du milieu architectural nancéien autour de 1900[2].

Il est l'auteur de villas et hôtels particuliers parmi les plus célèbres de l'École de Nancy, telle la villa Bergeret, rue Lionnois, ou sa propre demeure, boulevard Charles-V. Il est aussi l'auteur de bâtiments industriels pour les entreprises Majorelle, Bergeret, Royer, ainsi que pour la Compagnie du Tramway. L'une de ses œuvres majeures est la Brasserie Excelsior, réalisée au début des années 1910, et sise à l'angle des rues Mazagran et Henri Poincaré. Il était également l'architecte de la Société anonyme d'habitations à bon marché de Nancy (SAHBM) qu'il a contribué à fonder. À ce titre, il a construit des ensembles d'immeubles HBM, rue de Saverne et rue de Solignac (vers 1911-1913). Après la Première Guerre mondiale, son activité ralentit considérablement ; son agence est alors reprise par l'architecte Raphaël Oudeville.

Les différentes réalisations de Lucien Weissenburger sont exemplaires de l'esprit de l'école de Nancy, dans la mesure où elle contribue à fédérer des artistes de diverses spécialités dans le but de concevoir des œuvres unitaires. La villa Bergeret est un bon exemple : Louis Majorelle et Jacques Gruber travaillent avec l'architecte pour réaliser une œuvre totale. Ces mêmes créateurs se retrouvent quelques années plus tard sur le chantier de l'hôtel d'Angleterre - Excelsior.

En marge de son activité nancéienne, Lucien Weissenburger est l'architecte de la ville de Lunéville, dont il a dessiné le théâtre dans un style relevant davantage de l'éclectisme.

Réalisations[modifier | modifier le code]

On lui doit près de 130 édifices à Nancy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Archives départementales de Meurthe-et-Moselle », sur archivesenligne.archives.cg54.fr (consulté le )
  2. a et b Daniel, France. Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Commission régionale Lorraine et Francis,. Roussel, Nancy architecture 1900, Ed. Serpenoise, (ISBN 2-87692-384-X, 978-2-87692-384-3 et 2-87692-381-5, OCLC 490412088, lire en ligne)
  3. réalisations de Lucien Weissenburger, sur le site pss-archi.eu.
  4. Lucien Weissenburger, sur le site artlorrain.com.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

> Art nouveau à Nancy

> autres liens

Liens externes[modifier | modifier le code]