Alan Bush

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bush.
Alan Bush
Description de cette image, également commentée ci-après

Alan Bush (à droite) avec Stephan Hermlin, 1952

Nom de naissance Alan Dudley Bush
Naissance
Londres
Décès (à 94 ans)
Watford
Activité principale compositeur, professeur de musique
Lieux d'activité Royal Academy of Music
Formation Royal Academy of Music, Highgate School
Élèves Michael Nyman

Alan Dudley Bush (né le à Londres[1] – mort le à Watford[2]) est un pianiste et compositeur britannique. Communiste convaincu, son engagement politique occupait une place prépondérante dans sa musique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Dulwich en Londres, il étudia le piano, l'orgue et la composition à l'Académie Royale de Musique de Londres de 1918 à 1922[1]'[2], puis la composition avec John Ireland et le piano avec Benno Moiseiwitsch et Artur Schnabel[1]'[2].

De 1929 à 1931, il fit des études de philosophie et de musicologie à l'université de Berlin[1]'[2].

De 1925 à 1978, il a enseigné à l'Académie Royale de Musique[2].

Sa formation académique, en particulier à Berlin, l'a mis en contact avec des artistes socialistes bien connus de traditions différentes, tel que Bertolt Brecht, Kurt Weill et Hanns Eisler.

Sa musique se caractérise par un aspect néo-modal[1]'[2] et une vigueur certaine, nourrie des idées esthétiques issues du marxisme[pas clair][1].

À noter[modifier | modifier le code]

Michael Nyman a été son élève.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras
  • Wat Tyler (1948–50)
  • Men of Blackmoor (1954–55),
Musique symphonique
  • Concerto pour piano qui contient un texte communiste chanté par un chœur d'hommes dans le dernier mouvement
  • Quatre symphonies
    • nº 1 en ut
    • nº 2, The Nottingham
    • nº 3, Byron Symphony
    • nº 4, Lascaux Symphony
  • Variations, Nocturne and Finale on an English Sea-song, Op. 60, pour piano et orchestre
  • Songs of the Doomed

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 1, Les Hommes et leurs œuvres. A-K, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-0401-0721-5), p. 159
  2. a, b, c, d, e et f Dictionnaire de la musique : sous la direction de Marc Vignal, Larousse,‎ 2011, 1516 p. (ISBN 978-2-0358-6059-0), p. 189

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Site du Alan Bush Trust