Alain de La Bourdonnaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain de La Bourdonnaye
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Peintre, graveur, éditeurVoir et modifier les données sur Wikidata

Alain de La Bourdonnaye, né en 1930 à Paris[1] et mort le à Paris, est un peintre, graveur, éditeur et imprimeur français.

Il a vécu et travaillé à Paris et dans le Gers. On le nomme « artisan architecte de livre »[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain de La Bourdonnaye entre en 1952 à l'atelier d'Arpad Szenes et y peint ses premiers tableaux sous le regard de l'ensemble des élèves. Il apprend d'autre part la gravure à l’Atelier 17 avec Stanley William Hayter et Granville est le premier marchand à reconnaître sa peinture. Il défend l'abstraction lyrique et participe aux premiers salons d'art abstrait où figurent Estève, Vieira da Silva, Bazaine et Zao Wou-Ki en qualité de peintre et de graveur.

Plusieurs expositions à la galerie Régence de Bruxelles l'ont fait entrer dans les collections belges et pendant des années, la peinture cohabite avec la gravure et les livres, auxquels il se consacre exclusivement depuis 1982.

Il entre au Comité national du livre illustré français, en mai 1962.

Il a créé une trentaine d’ouvrages depuis 1955 et il est un représentant de l’âge d’or du « livre illustré »[3], ou livre d'artiste. A l'antithèse du livre-objet, il choisit textes, papiers, matériaux, typographie et illustrations.

Il reçoit en 1986 l'ordre des Arts et des Lettres[réf. nécessaire].

Alain de La Bourdonnaye est mort le  ; il est enterré à Pergain-Taillac, dont il a longtemps été le conseiller municipal[4].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Expositions personnelles (peintures, gravures, livres, dessins, sculptures) dans les galeries et dans les bibliothèques tant en France qu’à l’étranger : Paris, Bâle, Strasbourg, Bruxelles, Toulouse, Agen, Auch, Luxembourg.
  • Expositions collectives (depuis 1952) : Paris, Toulon, Senlis, Montpellier, Grenoble, Cologne, New York, Alabama, Richmond, Chicago, etc.
  • Participation à des salons : Salon de mai, Salon d’octobre, Salon Comparaisons, Salon des arts ménagers, Saga, Page(s) - Salon de la bibliophilie contemporaine (Paris) ; Artist’s Book international (Düsseldorf, New York, Cologne) ; Caractères (Bruxelles) ; Premier salon d’art abstrait (Chalons et Epernay) ; Biennale internationale de gravure (Ljubljana, Yougoslavie, Condé-sur-l’Escaut, Belgique) ; Foire d’art actuel (Bruxelles), etc.

Collections[modifier | modifier le code]

Certaines de ses œuvres font partie d'une quinzaine des collections les plus prestigieuses du monde : Réserve des livres précieux et cabinet des estampes de la BNF[5] (Paris), bibliothèque de l’Arsenal (Paris), Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Fonds national d'art contemporain, Centre national d’art contemporain (Paris), Bibliothèque nationale du Luxembourg, Bibliothèque nationale Suisse (Berne), The Library of Congress (Washington), Musée d’art contemporain de Montréal, Bibliothèque royale de Belgique (Bruxelles).[réf. nécessaire]

Publications[modifier | modifier le code]

Bibliographie établie à partir des notices de la BNF[1] et du Catalogue Raisonné des gravures et livres illustrés, rédigé par Christine Martinent et publié en 2011. Tous ces livres ont été illustrés de gravures et imprimés par lui à petit nombre :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice d'autorité personne du catalogue général de la BNF.
  2. Art et métiers du livre, no 284, 2011.
  3. (en) W. J. Strachan, The Artist and the Book in France, Londres, 1969, p. 287, 326.
  4. « Avis de décès d'Alain de La Bourdonnaye », sur dansnoscoeurs.fr (consulté le 4 juillet 2016).
  5. Œuvres dans le fonds de la BNF.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bénézit. Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Paris, Librairie Gründ, 1976
  • Alan Chatham de Bolivar, Alain de La Bourdonnaye, architecte de livres, Paris, Art du livre, no 155, 1989
  • Françoise Woimant, Le gravure, Paris, PUF, 1990
  • Alan Chatham de Bolivar, Alain de La Bourdonnaye : hommage aux petits romantiques, Art et métiers du livre, no 190, 1995
  • Marie-Janine Solvit, La gravure contemporaine, Paris, Buchet-Chastel, 1996
  • Véronique Mechmoum, La représentation de l'espace dans les œuvres de Alain de La Bourdonnaye, Musée des Beaux-Arts de Dijon, 1998
  • Anne Schneider, Le livre objet d'art, objet rare, Paris, La Martinière, 2008
  • Christine Martinent, Alain de La Bourdonnaye, catalogue raisonné des gravures et des livres, 2011
  • Christophe Comentale, A. de La Bourdonnaye, architecte de livres improbables, Art et métiers du livre, no 284, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]