Société française des intérêts des auteurs de l’écrit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
la sofia

La Société française des intérêts des auteurs de l’écrit (SOFIA) est une société de perception et répartition des droits (SPRD), comme la SACEM, mais pour les livres. Elle a été agréée par le ministère de la culture en mars 2005 pour la gestion du droit de prêt. Depuis 2009, la SOFIA gère une partie de la rémunération de la copie privée numérique. Depuis mars 2013, la SOFIA est agréée pour gérer l'exploitation des livres indisponibles.

La Sofia a été créée en 1999 par la Société des gens de lettres (SGDL) et le Syndicat national de l’Édition (SNE). Le président de la SOFIA est un auteur, Alain Absire, la vice-présidente est une éditrice, Agnès Fruman.

La société rassemble 7000 auteurs et 300 éditeurs.

Le fonctionnement de la SOFIA est le suivant : les bibliothèques déclarent leurs fournisseurs de livres et le montant de leurs factures ; les fournisseurs de livres déclarent leurs bibliothèques clientes, le détail des factures et le montant. Les données sont ensuite croisées et le fournisseur de livre doit alors payer une taxe sur ces livres. C’est ce que l’on appelle la perception des droits. Vient ensuite la répartition des droits, Sofia reverse également les sommes perçues entre les auteurs et les éditeurs.

Les auteurs et éditeurs qui ont un contrat d’édition peuvent adhérer à la SOFIA. Peu importe le genre de l’œuvre publiée. L’adhésion coûte 38 euros.

La Sofia a également un fonds d'aide pour l'action culturelle. Les actions soutenues doivent avoir un lien avec les auteurs de l'écrit. Les personnes pouvant en bénéficier sont les adhérents de la Sofia, les organismes professionnels ou les associations qui en font la demande. Ils doivent remplir un dossier présentant leur projet en guise de demande d'aide.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel La Sofia Action culturelle [1]