Adam Blythe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blythe.
Adam Blythe
Adam Blythe 2016.jpg
Adam Blythe lors du Tour de Grande-Bretagne 2016 à Glasgow.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
08.2009-12.2009Silence-Lotto (stagiaire)
2010-2011Omega Pharma-Lotto
2012-2013BMC Racing
2014NFTO
2015Orica-GreenEDGE
2016Tinkoff
2017-2018Aqua Blue Sport
2019-Lotto-Soudal
Principales victoires

Adam Blythe, né le à Sheffield, est un coureur cycliste britannique, membre de l'équipe Lotto-Soudal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adam Blythe revêtant son maillot de champion national lors du départ de la 1re étape des Trois Jours de La Panne 2017 à Adinkerque.

Né à Sheffield, Adam Blythe commence à faire du vélo très jeune avec au sein du Sheffield Phoenix, club local. En février 2008, il quitté l'Académie du cyclisme britannique par consentement mutuel et part courir en Belgique[1].

Il rejoint l'équipe de niveau amateur Davo-Lotto-Davitamon, sous la tutelle de Kurt Van De Wouwer, un ancien professionnel[2]. Il effectue un stage fin 2009 avec l'équipe ProTour Silence-Lotto, puis il devient professionnel en 2010. Il s'adjuge deux étapes et le classement général du Circuit franco-belge[3], ainsi que le Prix national de clôture à la fin de sa première saison chez les professionnels[4].

En 2012, il rejoint l'équipe américaine BMC Racing, où il suit son coéquipier et ami proche Philippe Gilbert[5]. Il remporte la 1re étape de Paris-Corrèze et la semi-classique Binche-Tournai-Binche[6]. Non conservé à l'issue de ses deux années de contrat, il signe en 2014 avec la nouvelle équipe britannique NFTO, qui évolue en troisième division[7].

Après une année très réussie en compétition sur la scène nationale britannique, il rejoint l'équipe World Tour australienne Orica-GreenEDGE pour la saison 2015[8]. En août, après une saison, il annonce avoir signé chez Tinkoff pour la saison 2016, où il retrouve le directeur sportif Sean Yates, avec qui, il a travaillé chez NFTO[9]. Il devient cette-année là champion de Grande-Bretagne sur route. Tinkoff s'arrêtant à la fin de 2016, Blythe rejoint la nouvelle équipe irlandaise Aqua Blue Sport en 2017[10]. Durant deux saisons, il obtient plusieurs places d'honneur sur le circuit européen et une victoire au Tour des onze villes 2018.

En 2019, avec l'arrêt d'Aqua Blue Sport, il retourne au sein de l'équipe qui l'a fait passer professionnel, devenue entre-temps Lotto-Soudal[11]. Il retrouve également Caleb Ewan qui a signé pour remplacer André Greipel en tant que sprinteur de Lotto. Blythe fera partie de son train pour les sprints[12]. Fin juillet, il est présélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[13].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

UIV Cup U23[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI World Tour 230e[14] 247e[15] nc[16] nc[17] 215e[18]
UCI Asia Tour 77e[19] 420e[20]
UCI Europe Tour 90e[21] 491e[22] 93e[23]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Blythe Leaves Academy Programme - Cycling Weekly. 25 février 2008.
  2. Andrew Canning, « ADAM BLYTHE: RIDER PROFILE », Cycling Weekly,
  3. Blythe : « Il y a eu un peu de panique » sur velochrono.fr
  4. Le bouquet final pour Adam Blythe sur velo101.com
  5. Nigel Wynn, « Blythe signs to BMC Racing », Cycling Weekly, IPC Media Limited,‎ (lire en ligne)
  6. Lee Walker, « Blythe wins Binche-Tournai-Binche », Yahoo! Sports, Yahoo! and Eurosport,‎ (lire en ligne)
  7. Daniel Benson, « Blythe Out Of BMC And Signs For NFTO », Cyclingnews.com, (consulté le 27 octobre 2013)
  8. Nick Bull, « Adam Blythe to join Orica-GreenEdge », Cycling Weekly, IPC Media Sports & Leisure network,‎ (lire en ligne)
  9. « Adam Blythe to join Tinkoff-Saxo from Orica-GreenEdge for 2016 season », sur theguardian.com, (consulté le 29 août 2015)
  10. Chris Marshall-Bell, « National champion Adam Blythe signs for Aqua Blue Sport alongside Andy Fenn », Cycling Weekly, Time Inc. UK,‎ (lire en ligne)
  11. Adam Blythe (Aqua Blue) revient chez Lotto Soudal
  12. Blythe signs for Lotto Soudal following demise of Aqua Blue Sport
  13. Quentin Rouillé, « Championnat d’Europe Alkmaar 2019 : Les différentes présélections », sur cyclingpro.net, (consulté le 1er aout 2019)
  14. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)
  21. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :