Abou Khaled al-Souri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abou Khaled al-Souri
أبو خالد السوري
Nom de naissance Mohamed Bahaiah
Naissance 1963
Alep (Syrie)
Décès (à 50 ou 51 ans)
Alep (Syrie)
Origine Syrien
Allégeance Flag of the Muslim Brotherhood (2).png Avant-Garde combattante (années 1980)
Flag of Jihad.svg Al-Qaïda (années 1990 et 2000)
Flag of Ahrar ash-Sham.svg Ahrar al-Cham (années 2010)
Conflits Insurrection des Frères musulmans en Syrie
Guerre d'Afghanistan
Guerre d'Irak
Guerre civile syrienne
Faits d'armes Bataille d'Alep

Mohamed Bahaiah[1], dit Abou Khaled al-Souri (en arabe : أبو خالد السوري), aussi appelé Abou Omar al-Chami, né en 1963 à Alep et mort le à Alep, est un djihadiste syrien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, il prend part à l'insurrection des Frères musulmans en Syrie et rejoint l'Avant-Garde combattante[2].

Il rejoint ensuite al-Qaïda et est décrit sur des sites djihadistes comme un « compagnon de route » d'Oussama ben Laden et d'Ayman al-Zawahiri[3]. Il est également proche d'Abou Moussab al-Souri[1]. Il combat les Américains en Irak et en Afghanistan[1],[3].

Lors de la guerre civile syrienne, il devient un chef d'Ahrar al-Cham dans la région d'Alep ; il prône alors la coordination de tous les groupes armés[1],[4].

En juin 2013, un démêlé oppose le Front al-Nosra et l'État islamique de l'Irak et du Levant (EIIL) quant à la question de leur fusion ; le chef d'al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, affirme désapprouver cette fusion souhaitée par l'EIIL et charge Abou Khaled al-Souri de servir de médiateur entre les deux groupes[5]. Néanmoins le conflit éclate en janvier 2014 entre l'EIIL et l'ensemble des groupes rebelles syriens.

Abou Khaled al-Souri est tué par un attentat de l'État islamique en Irak et au Levant, le à Alep : cinq hommes de l'EIIL s'introduisent dans le quartier-général d'Ahrar al-Cham et se font exploser, provoquant la mort de six rebelles, dont Abou Khaled al-Souri [3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Thomas Joscelyn, Syrian rebel leader was bin Laden’s courier, now Zawahiri’s representative, The Long War Journal, 17 décembre 2013.
  2. Madjid Zerrouky, Abou Firas Al-Souri, tué en Syrie après quarante ans de djihad, Le Monde, 5 avril 2016.
  3. a b et c Un compagnon de route de Ben Laden tué en Syrie, France 24 avec AFP et Reuters, 24 février 2014.
  4. Nabil Ennasri, Le Qatar finance-t-il le terrorisme ?, Orient XXI, 26 décembre 2017.
  5. Problèmes d'organisation d'Al-Qaida en Syrie et en Irak, Le Monde avec AFP, 10 juin 2013.