Abbaye Saint-Martin d'Auchy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye Saint-Martin d'Auchy
Présentation
Culte Catholique romain
Type Abbaye
Protection  Inscrit MH (2010)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Ville Aumale
Coordonnées 49° 46′ 33″ nord, 1° 45′ 06″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye Saint-Martin d'Auchy

Géolocalisation sur la carte : Normandie

(Voir situation sur carte : Normandie)
Abbaye Saint-Martin d'Auchy

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

(Voir situation sur carte : Seine-Maritime)
Abbaye Saint-Martin d'Auchy

L'abbaye Saint-Martin d'Auchy est une ancienne abbaye d'hommes, située à Aumale.

Historique[modifier | modifier le code]

Établie sur une terrasse dominant la vallée de la Bresle, une collégiale est fondée sous le vocable de Saint Martin, à la fin du Xe siècle par le comte Guérinfroy, puis transformée en prieuré. L'abbé Helgot de Saint-Ouen atteste la confirmation ducale de la concession d'Auchy à l'abbaye Saint-Lucien de Beauvais le par Étienne d'Aumale[1]. Elle est érigée en 1130 en abbaye par la charte d'Hugues d'Amiens, archevêque de Rouen, à la demande du comte Guillaume d'Aumale. En 1704, après bien des vicissitudes, elle est incorporée à la Congrégation de Saint-Maur. Vendue comme bien national à la Révolution, l'abbatiale et de nombreux bâtiments sont détruits. À l'abandon pendant de nombreuses années, elle est rachetée en 2009 par Bernard Petit, pharmacien.

Description[modifier | modifier le code]

Il subsiste aujourd'hui une tour ronde en brique flanquée d'une tourelle d'escalier, vestige de la maison abbatiale, édifiée au début du XVIe siècle ainsi qu'un ancien bâtiment conventuel, comprenant la salle des hôtes, cuisine, réfectoire et chapitre, surmonté de l'étage du dortoir, réalisé par les mauristes au début du XVIIIe siècle. Il subsiste également l'emprise du cloître, de l'ancienne église ainsi que les terrasses avec leurs murs. Les vestiges d'une chapelle de Sainte-Clotilde sont toujours visibles

Protection[modifier | modifier le code]

L'ancienne abbaye - qui comprend le bâtiment conventuel, le cloître, les terrasses, les vestiges des églises abbatiales avec les sols des parcelles BI 4, 5, 12, 14, 16, 18 et l'ensemble des murs - fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du [2].

Liste des abbés[modifier | modifier le code]

  • 1130 - vers 1135 : Foulque, moine de Saint-Lucien de Beauvais
  • vers 1135/1138 - après 1144 : Noël, moine de Saint-Lucien ou d'Auchy
  • vers 1152 - après 1157 : Pierre
  • - 1162 : Foulque II
  • avant 1178 - : Guillaume
  • avant 1190 - après 1204 : Robert
  • vers 1407 : Martin
  • Pierre Roussel
  • 1517 - : Guillaume Leroux de Tilly, premier abbé commendataire
  • Guillaume du Broc, vice-légat d'Avignon
  • 1616 - 1660 : Edmond du Broc de Nozet, neveu du précédent
  • Geoffroy-Alexandre de Bevent de Senas de Gerenty
  • - 1690 : de Chaulieu, résigne
  • 1690 - après 1698 : Pierre de l'Espine, conseiller du roi au parlement de Rouen, chanoine de Rouen
  • - 1780 : Colbert
  • 1780 - 1790 : Jolly de Fleury

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gazeau, Normannia monastica, T1, p. 300.
  2. « Ancienne abbaye Saint-Martin d'Auchy », notice no PA76000089, base Mérimée, ministère français de la Culture

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]