Abbé Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas et Pierre Thomas.
Pierre Thomas
Fonction
Curé
Mas Rillier
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
MiribelVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière du Mas Rillier (d), tombe des abbés Thomas et Loizeau (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Tombe de l'abbé Thomas au cimetière du Mas Rillier.JPG

Tombe de l'abbé Thomas au cimetière du Mas Rillier.

Pierre Thomas, appelé l'Abbé Thomas, né le à Cailloux-sur-Fontaines et mort le à Pellevoisin, est un curé de Miribel, à l'origine de la construction de la Vierge du Mas Rillier et du carillon du Mas Rillier[1].

Pierre Thomas est enterré au cimetière du Mas Rillier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunes années[modifier | modifier le code]

Pierre Thomas n’a que quatre ans lorsque son père meurt. Sa mère s'installe alors avec lui à Fontaines-sur-Saône. L’enfant entre ensuite, au petit séminaire puis à la maison des Chartreux de Lyon. Après son service militaire, il rentre au noviciat de l’Oratoire à L’Hay, près de Bourg-la-Reine.

Carrière religieuse[modifier | modifier le code]

Carillon du Mas Rillier.

Il est ordonné prêtre à Saint-Sulpice en 1900. Il officie à Saint-Lô, Juan-les-Pins, Crosses et Jussy-Champagne. En octobre 1929, il devient curé à Crépieux-la-Pape (alors commune autonome de l'Ain depuis deux ans).

Il devient officiellement curé du Mas Rillier le . Il est le principal instigateur de la construction de la Notre-Dame du Sacré-Cœur et du carillon du Mas Rillier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Madone et le campanile du Mas Rillier - L’œuvre du Père Thomas, revue Église des Pays de l'Ain, numéro 6 de juin 2011, Laurent Tronche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ouvrage collectif, Richesses touristiques et archéologiques du canton de Miribel : Miribel, Beynost, Neyron, Saint-Maurice-de-Beynost, Thil, , 207 p. (ISBN 2-907656-27-9) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]