We Cut the Night

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
We Cut the Night
Album de AaRON
Sortie
Genre Pop
Synthpop
Rock
Label Cinq 7
Wagram Music

Albums de AaRON

Singles

  1. Blouson Noir
    Sortie : 27 avril 2015
  2. Onassis
    Sortie : 16 juin 2015
  3. Maybe on the Moon
    Sortie : 18 mars 2016

We Cut the Night est le troisième album studio du groupe de pop français AaRON. Il est sorti le chez Cinq 7.

Histoire de l’abum[modifier | modifier le code]

Le duo constituant le groupe AaRON annoncent leur premier single issu d’un nouvel album, mais is procèdent dans un premier temps, en avril 2015, à travers une vidéo énigmatique mettant en scène l'acteur John Malkovitch et via un concert au Printemps de Bourges d'un groupe inconnu, "Blouson noir"[1],[2]

Le 27 avril 2015, ils dévoilent le single promotionnel Blouson Noir mais c'est un autre titre qui est chargé de la véritable promotion de l'album, puisque c'est le single Onassis qui est envoyée aux radios françaises le même jour[1]. Ce dernier est proposé en vente au format numérique le 16 juin 2015 sur iTunes, Spotify et Deezer. Le groupe annonce en même temps une date à l'Olympia le 25 novembre 2015[3]. Trois jours plus tard, les dates de la tournée automne 2015 sont dévoilées pour le We Cut the Night Tour. D'autres morceaux issus de ce troisième album sont joués, et donc découverts pour la première fois, durant la tournée printemps/été 2015. Il s'agit de Magnetic Road, We Cut the Night, Ride On et The Leftovers. Ainsi, trois mois avant la sortie de l'opus, six titres sont déjà connus. Le 6 juillet, AaRON dévoile sur les réseaux sociaux la pochette de We Cut the Night et confirme la date officielle de sortie : le 18 septembre 2015, et fait patienter ses fans en diffusant un autre titre, Shades of Blue, déclenchant de nouvelles réactions des médias[4]. L’album, à sa sortie en septembre, est assez bien accueilli. Il est jugé est plus électro[5] ,[6],[7] , plus dense[8] et plus apaisé[9] que les précédents, pour certains, et plus dansant, plus nocturne pour d’autres[6],.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Blouson Noir 4:38
2. Magnetic Road 4:35
3. The Leftovers 4:25
4. Ride On 3:55
5. Maybe on the Moon 4:41
6. Onassis 3:39
7. Invisible Stains 4:46
8. We Cut the Night 4:16
9. Shades of Blue 3:59
10. 2:22 4:01

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hamard 2015, Charts in France.
  2. Tredez 2015, L’Express.
  3. Hamard (2) 2015, Charts in France.
  4. Puertas 2015, Glamour.
  5. Rédaction LM 2015, Le Monde.
  6. a et b Seban 2015, Les Inrocks.
  7. Tredez 2015, Elle.
  8. Coljon 2015, Le Soir.
  9. Manche 2015, Le Soir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • Jonathan Hamard, « "We Cut the Night" : AaRON s'offre John Malkovich pour annoncer son nouvel album », Charts in France,‎ (lire en ligne).
  • Jonathan Hamard (2), « Clip de "Onassis" : AaRON cherche son chemin sous le soleil de Dubaï », Charts in France,‎ (lire en ligne).
  • Céline Puertas, « AaRON dévoile la session live poignante de “Shades Of Blue“ », Glamour,‎ (lire en ligne).
  • Florence Tredez, « Décryptage : le nouvel album, d’AaRON, « We Cut The Night » », Elle,‎ (lire en ligne).
  • AFP, « AaRON, de la "page blanche" au "blouson noir », L’Express,‎ (lire en ligne).
  • Victor hache, « Aaron: « La nuit, on est connecté à l’autre », L’Humanité,‎ (lire en ligne).
  • Johanna Seban, « Aaron est de retour avec un nouvel album nocturne et dansant », Les Inrocks,‎ (lire en ligne).
  • Thierry Coljon, « We Cut the Night », Le Soir,‎ (lire en ligne).
  • Rédaction LM, « Qui est AaRON ? », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  • Philippe Manche, « AaRON : De la musique pour l’âme et pour les pieds », Le Soir,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]