999 (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 999 (homonymie).
999
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Punk rock
Labels United Artists Records, Polydor
Composition du groupe
Membres Nick Cash
Guy Days
Pablo LaBritain
Arturo Bassick
Anciens membres Jon Watson
Danny Palmer

999 est un groupe de punk britannique formé en 1976 à Londres. Il est encore actif à l'heure actuelle.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1976, Keith " Nick Cash " Lucas, ancien guitariste du groupe Kilburn and the High Roads, forme un nouveau groupe avec Guy Days, un ami d'enfance, également guitariste. Ils passent une petite annonce dans un journal musical et sont bientôt rejoints par Jon Watson à la basse et Pablo LaBritain à la batterie. Ils décident alors de baptiser leur groupe 999 qui est le numéro de téléphone d'urgence de la police britannique. Leur premier single " I'm Alive " sort en août 1977 et est auto-produit. Le nom du label, " LaBritain ", vient du fait que c'est le batteur du groupe qui a apporté le plus de sous à son financement[1]. Le premier 45 tours de 999 remporte un certain succès avec 10 000 exemplaires vendus. United Artists leur propose alors un contrat accompagné par la sortie d'un nouveau single " Nasty, Nasty ". En 1978, 999 sort la même année un premier album " Separate ", puis un second intitulé simplement " 999 ". Mais déçus par les ventes de ces deux disques, United Artists jette l'éponge et ne renouvelle pas le contrat. 999 retombe alors dans un relatif anonymat, ce qui ne l'empêche pas de poursuivre sa carrière à travers la scène punk rock européenne.

Formation[modifier | modifier le code]

Formation actuelle:

Ancien membres:

  • Jon Watson (basse, 1976-1986)
  • Danny Palmer (basse, 1986-1991)

Discographie[modifier | modifier le code]

Album
  • 999 (1978)
  • Separates (1978)
  • High Energy Plan (1979)
  • Biggest Prize in Sport (1980)
  • The Biggest Tour in Sport - Live (1980)
  • Concrete (1981)
  • 13th Floor Madness (1983)
  • Face to Face (1985)
  • You Us It (1993)
  • Scandal in the City (1997)
  • Takeover (1998)
  • Slam (1999)
  • Outburst: Demos & Outtakes 77-79 (2003)
Single
  • Nasty Nasty / No Pity 1977/10
  • Emergency / My Street Stinks 1978/01
  • Me And My Desire / Crazy 1978/04
  • Feelin' Alright with the Crew / Titanic Reaction / You Can't Buy Me 1978/08
  • Homicide / Soldier 1978/10
  • Found Out Too Late / Lie, Lie, Lie 1979/10
  • Trouble / Made a Fool of You 1980/01
  • Boys in the Gang / Brent Cross / Ain't Gonna Tell You 1980/03
  • Obsessed / Change / Lie, Lie, Lie 1981/04
  • Li'l Red Riding Hood / Wait for Your Number to be Called / I Ain't Gonna Tell You 1981/06
  • Indian Reservation / So Greedy / Taboo 1981/11
  • Wild Sun / Scandal in the City / Bongos In The City 1982/06
  • 13th Floor Madness / Nightshift 1983/10
Live
  • lust power and money live at the klubfoot, hammersmith, london 1987/04
Apparitions sur des compilations de divers artistes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Géant Vert: "Blitzkrieg. Histoire du Punk en 45 tours" (éditions Hoëbeke, 2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]