2008 par pays en Océanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les évènements de l'année 2008 en Océanie et Polynésie. Cet article traite des évènements ayant marqué les pays situés en Océanie.

2006 par pays en Océanie - 2007 par pays en Océanie - 2008 - 2009 par pays en Océanie - 2010 par pays en Océanie
2006 en Océanie - 2007 en Océanie - 2008 en Océanie - 2009 en Océanie - 2010 en Océanie

Australie[modifier | modifier le code]

  • Janvier 2008 : 48 cachalots périssent sur un banc de sable au large de l'île Perkins.
Kevin Rudd
(novembre 2005)
  • Mercredi  : le premier ministre travaillistes, Kevin Rudd, a demandé « pardon » aux Aborigènes (470 000 personnes soit 2 % de la population totale) pour les injustices subies pendant deux siècles et a présenté les excuses officielles du gouvernement aux Générations volées — les dizaines de milliers d'enfants autochtones retirés de force à leurs parents de 1910 jusque dans les années 1970 pour être placé dans des foyers à des fins d'assimilation. En 1997, le premier ministre conservateur John Howard leur avait déjà présenté ses excuses mais à titre personnel.
  • Jeudi  : sept arrestations de manifestants ont eu lieu en marge du parcours de la flamme olympique.
  • Vendredi  : plus de cinq mille Australiens sont venus en France célébrer le 90e anniversaire de la bataille de Villers-Bretonneaux, où le quelque 4 000 soldats Australiens parvinrent à stopper une dangereuse contre-offensive allemande, au prix de 1 500 morts et blessés. Le Mémorial édifié en 1938 rend hommage aux quelque 11 000 soldats australiens morts sans sépulture ; 46 000 Australiens sont morts sur le front entre 1916 et 1918. Cette bataille est pour les Australiens une des plus belles pages de son histoire militaire. La cérémonie est retransmise en directe en Australie par la chaîne nationale ABC.
  • Dimanche  : une violente tempête a balayé l'est du pays, causant la mort d'une personne et d'importants dégâts matériels. Quelque 230 000 foyers et entreprises ont été privés d'électricité.
  • Samedi  : 52 baleines pilotes se sont échouées d'un seul coup sur une plage de l'île de Tasmanie au sud du continent australien.
  • Mardi  : le géant minier anglo-australien Rio Tinto annonce la suppression de 14 000 emplois, dans le cadre d'une plan de réduction de sa dette, alors que le prix des matières premières est en forte baisse.
  • Samedi  : le gouvernement australien pourrait accepter, sur requête des États-Unis, l'installation de détenus libérés du centre de détention américain de Guantanamo mais seulement après une évaluation rigoureuse au cas par cas : « Toutes les personnes admises à venir en Australie devront remplir strictement les obligations légales et devront passer par les processus d'évaluation normaux et extrêmement rigoureux ». Deux Australiens anciennement détenus à Guantanamo sont déjà rentrés dans leur pays : après cinq ans passés à Guantanamo, David Hicks, surnommé le "Taliban australien", a été reconnu coupable de soutien matériel au terrorisme et a purgé en Australie les neuf derniers mois de sa peine avant d'être libéré fin 2007. Un autre Australien, Mamdouh Habib, avait été libéré de Guantanamo sans inculpation en 2005[1].

Îles Marshall[modifier | modifier le code]

Micronésie[modifier | modifier le code]

  • Samedi  : la Micronésie est le 53e État à reconnaître le Kosovo en tant qu'État indépendant et souverain.

Nouvelle-Calédonie[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Edmund Hillary en juin 2004 (1919-2008)
Vainqueur de l'Everest
  • Mardi  : un séisme sous-marin de magnitude 6 a eu lieu au large des îles Kermadec, à un millier de kilomètres au nord de la Nouvelle-Zélande. Ces îles sont situées sur la « ceinture de feu du Pacifique », jonction de plusieurs plaques tectoniques.

Drapeau de la Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée[modifier | modifier le code]

  • Dimanche  : un séisme de magnitude 5,2 s'est produit. Il a été localisé à 101 kilomètres au sud-est de Rabaul (île de Nouvelle-Bretagne), à une profondeur de 66 kilomètres, selon l'Institut de géophysique américain (USGS).
  •  : le Papou-Néo-Guinéen Francis Kompaon, amputé du bras gauche, remporte la médaille d'argent au 100 mètres (catégorie T42) aux Jeux paralympiques d'été de 2008, terminant 0,05 secondes derrière l'Australien Heath Francis. Il s'agit de la première médaille paralympique ou olympique jamais obtenue par la Papouasie-Nouvelle-Guinée[11].
  • Novembre / décembre : James Tanis remporte l'élection présidentielle de la Province autonome de Bougainville[12].

Polynésie française[modifier | modifier le code]

  • Jeudi  : le président de la Polynésie française Gaston Tong Sang s'est déclaré « prêt à tout » pour sauver son pays. Depuis la démission du groupe majoritaire d'une de ses élues, qui a choisi de siéger chez les non-inscrits, il ne bénéficie plus de la majorité et ne peut donc pas le budget 2009 de la collectivité qui doit être adopté avant la fin de l'année.
  • Vendredi  : l'instabilité politique chronique — majorité et opposition sont à égalité de voix (28) depuis le départ de Sandra Lévy Agami de la majorité — empêche l'adoption du budget 2009, malgré la date limite proche du 31 décembre. La suppression progressive de l'indemnité temporaire de retraite (ITR) touchera de nombreux fonctionnaires d'État à partir du 1er janvier 2009 et la refonte de la carte militaire, avec le départ annoncé du Rimap-P d'ici à 2010, est un autre sujet d'inquiétude. L'attitude jugée trop conciliante du président de la Polynésie à l'égard du secrétaire d'État à l'outre-mer, Yves Jégo, agace l'opposition mais aussi certains de ses proches qui, en aparté, remettent en question son autorité[14].
Gaston Flosse
(juin 2006)
  • Lundi  : révélation par les avocats de la famille de Jean-Pascal Couraud, d'une lettre relatant les conditions de la disparition en 1997 de Jean-Pascal Couraud, un journaliste d'investigation et opposant à Gaston Flosse, alors président de Polynésie, disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 1997. Ce journaliste enquêtait sur les affaires politico-financières polynésiennes et notamment sur des transferts de fonds sur un compte qu'aurait détenu le président Jacques Chirac au Japon. Le document a été retrouvé au domicile du sénateur Gaston Flosse, ancien UMP et proche de l'ancien président de la République française[15].
  • Mardi  : le sénateur Gaston Flosse qualifie « dénonciation calomnieuse » les informations révélées hier par deux avocats, selon lesquelles une lettre décrivant les conditions de la disparition de du journaliste Jean-Pascal Couraud, aurait été saisie en septembre dernier à son domicile tahitien, il affirme s'être « contenté de recevoir une lettre anonyme, relatant de prétendues révélations sur cette affaire ».

Îles Salomon[modifier | modifier le code]

  • Vendredi  : un séisme sous-marin de magnitude 6 a eu lieu au large à 75 km au nord-ouest de la capitale Honiara.

Tokelau[modifier | modifier le code]

Tonga[modifier | modifier le code]

Vanuatu[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]