1682 en littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1679 1680 1681  1682  1683 1684 1685
Décennies :
1650 1660 1670  1680  1690 1700 1710
Siècles :
XVIe siècle  XVIIe siècle  XVIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain
Années de la littérature :
1679 - 1680 - 1681 - 1682 - 1683 - 1684 - 1685
Décennies de la littérature :
1650 - 1660 - 1670 - 1680 - 1690 - 1700 - 1710

Événements[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Ihara Saikaku : Kōshoku ichidai otoko (« L'homme qui ne vécut que pour aimer »), qui relate la vie amoureuse d'un libertin bisexuel au gré de ses errements[1] ; sont ainsi dénombrés comme conquêtes amoureuses 725 hommes et 3742 femmes[2].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1682 au théâtre.

Poésie[modifier | modifier le code]

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard Siary, L'homme qui ne vécut que pour aimer Kôshoku, carnavalesque, picaresque érotique sur Persée.fr
  2. (en) Stephen O. Murray, Homosexualities, University of Chicago Press (1 juin 2002), p. 89

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]