123 Investment Managers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

123 Investment Managers
logo de 123 Investment Managers

Création 2001
Personnages clés Olivier Goy (Fondateur), Xavier Anthonioz (Président du Directoire)
Forme juridique Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance
Slogan Money in motion
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Antonio Graca
Activité Fonds de placement et entités financières similaires
Effectif 52 en 2016
Siren 432 510 345
Site web www.123-im.com

Chiffre d'affaires 40,21 millions d'euros (2016)

comptes 2017 non déposés

Résultat net 9,30 millions d'euros (2016)

123 Investment Managers ou 123 IM (anciennement 123Venture) est une société de gestion fondée en 2001, active dans les domaines du capital investissement et de l’immobilier.

Historique[modifier | modifier le code]

La société a été créée en 2001 par Olivier Goy[1].

Le lancement du premier fonds (FCPR 123Explorer) a eu lieu en 2001, après un premier tour de table réalisé auprès de Partech Ventures[2].

En 2008, la loi TEPA a permis à 123 Investment Managers de construire des offres permettant une défiscalisation de l'ISF : cette société propose aux particuliers d'investir dans des PME non cotées, bénéficiant ainsi d'une réduction sur cet impôt ISF s'ils y sont assujettis[3],[4]. 123 IM a créé également des fonds d'investissements dans l'immobilier et dans le développement d'entreprises. Elle est notamment présente dans l'hôtellerie, les Ehpad, les pharmacies, et, en 2018, a créé un fonds spécialisé dans le domaine sportif (salles de sport, marketing sportif, nutrition, e-sport, etc.)[5]. En 2012, elle a mis en place une plate-forme spécifique pour les investisseurs institutionnels[6].

Données économiques[modifier | modifier le code]

Elle compte plus de 60 000 clients et, en 2018, 1,3 milliard d'euros d'actifs sous gestion[5],[7].

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Les actionnaires historiques de la société sont Olivier Goy, Xavier Anthonioz et Richard Allanic. En 2010, la société a effectué une opération d’Owner Buy Out (OBO) permettant de faire rentrer au capital 17 salariés[8].

En 2014, une nouvelle organisation est mise en place en passant d’un conseil d'administration à un directoire et un conseil de surveillance[9]. À l'issue de cette réorganisation, Xavier Anthonioz prend la présidence du directoire. Olivier Goy devient président du conseil de surveillance d'123 Investment Managers et fonde la société Lendix dont il est le président du directoire.

Communication[modifier | modifier le code]

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Olivier Goy, Président de société », Who's Who in France - Dictionnaire biographique,‎ (lire en ligne)
  2. « 123 Venture lance les premiers fonds de fonds indépendants pour particuliers », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  3. « ISF, faut-il le supprimer ou l'investir dans les PME (1) », BFM Business,‎ (lire en ligne)
  4. « ISF, faut-il le supprimer ou l'investir dans les PME (2) », BFM Business,‎ (lire en ligne)
  5. a et b Ivan Letessier, « 123 IM s'allie à David Douillet pour un fonds dédié au sport », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  6. « 123Venture ouvre une plate-forme pour les investisseurs institutionnels », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  7. « Qui est Olivier Goy? », sur FrenchWeb.fr (consulté le 22 octobre 2015)
  8. « 123Venture se structure en OBO », CF News,‎ (lire en ligne)
  9. « 123Venture renforce sa gouvernance et annonce une série de recrutement », H24 Finance,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]