Štramberk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Štramberk
Blason de Štramberk
Héraldique
Drapeau de Štramberk
Drapeau
Štramberk : vue générale.
Štramberk : vue générale.
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of Moravian-Silesian Region.svg Moravie-Silésie
District Nový Jičín
Région historique Bohême
Maire Věra Michnová
Code postal 742 66
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 3 455 hab. (2017)
Densité 370 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 35′ 31″ nord, 18° 07′ 03″ est
Altitude 415 m
Superficie 933 ha = 9,33 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Štramberk

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Štramberk
Liens
Site web Site officiel

Štramberk (prononcer :ˈʃtrambɛrk ; en allemand : Stramberg) est une ville du district de Nový Jičín, dans la région de Moravie-Silésie, en République tchèque. Sa population s'élevait à 3 455 habitants en 2017[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Štramberk se trouve au centre du plateau de Štramberk dans les contreforts des Beskides, à 3 km au sud-ouest du centre de Kopřivnice, à 8 km à l'est de Nový Jičín, à 28 km au sud-ouest d'Ostrava et à 270 km à l'est-sud-est de Prague[2].

Une colline de 557 m d'altitude, Bilá hora, sépare Štramberk de la ville voisine de Kopřivnice. Elle est dominée par une tour cylindrique, vestige du château de Štramberk.

La commune est limitée par Závišice au nord, par Kopřivnice à l'est, par Lichnov au sud-est, par Ženklava au sud et par Rybí à l'ouest.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1211 qu'a été mentionnée par écrit pour la première fois cette petite ville de montagne et qui porte le surnom de « Bethléem morave ». Le 4 décembre 1359 le margrave de Moravie Jean Henri de Luxembourg, fils du roi de Bohême Jean de Luxembourg, l'a promue au rang de ville. Le 8 mai 1241, jour de l'Ascension, les chrétiens de cette ville triomphaient de l'armée mongole. C'est depuis ce temps qu'à la mémoire des victimes des Mongols, à qui, disait-on, on avait coupé les oreilles, que l'on fabrique avec de la pâte de pain d'épice un gâteau sucré que l'on appelle « Oreilles de Štramberk ».

Patrimoine[modifier | modifier le code]

La grotte Šipka, classée monument naturel national, se trouve dans une formation karstique sur le territoire de la commune. La mâchoire inférieure d'un enfant de Néandertal y a été retrouvée en 1988, au cours de fouilles archéologiques. Des recherches ultérieures ont montré que la grotte a été occupée par des chasseurs préhistoriques il y a plus de trente mille ans[3].

Personnalité[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2017.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. Jiří Svoboda, Vojen Ložek, Emanuel Vlček, Hunters between East and West : the Paleolithic of Moravia, New York, Plenum Press, 1996, pp. 52-54 (ISBN 0-306-45250-2)