Ħ'Attard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Attard.

Ħ'Attard
Attard
Blason de Ħ'Attard
Héraldique
Ħ'Attard
L'église Sainte-Marie
Administration
Pays Drapeau de Malte Malte
Île Malte
Région Malta Majjistral
District District Ouest
Maire
Mandat
Stefan Cordina (PN)[1]
(2012-2015)
Code postal ATD
Démographie
Population 10 502 hab. (31 mars 2013[2])
Densité 1 591 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 53′ 34″ nord, 14° 26′ 18″ est
Superficie 660 ha = 6,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Malte

Voir sur la carte administrative de Malte
City locator 14.svg
Ħ'Attard
Liens
Site web http://www.attard.gov.mt/

Ħ'Attard – ou plus simplement Attard – est une localité de Malte d'environ 10 000 habitants, située dans le centre de Malte, lieu d'un conseil local (Kunsilli Lokali) compris dans la région (Reġjun) Ċentrali. Elle forme avec Ħal Balzan et Ħal Lija la communauté de fait dite des Tlett Villaġġi (Trois Villages).

Ħal Warda (en français : village de roses) un ancien village d'Attard a donné sa devise à la localité : « Floriger Rosis Halo » (J'embaume avec mes fleurs de rose). À l'époque, le village comportait beaucoup de jardins et de rosiers.

Origine[modifier | modifier le code]

Ħ'Attard est devenue une paroisse en 1575 par partage de celle de Birkirkara avec deux autres rħulu (au singulier raħal : village en maltais ancien qui a donné ħal village en maltais moderne) Ħal Mann et Ħal Bordi. Mais ces deux villages préfèrent se regrouper avec Ħal Lija et Ħ'Attard se retrouve alors avec Ħal Warda.

Toponymie[modifier | modifier le code]

C'est un des nombreux exemples dans la toponymie maltaise où une personne ayant habité le lieu aurait donné son nom à son village. Une autre possibilité voudrait qu'Attard vienne d'un temple d'Ashtart ou Attart mais les archéologues n'ont jamais pu mettre en évidence la présence de ce temple sur le territoire du Kunsill Lokali.

Paroisse[modifier | modifier le code]

Attard est devenue une paroisse en 1575 et elle reçoit son premier prêtre, Leonardu Micaleff, en 1579.

Église[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale d'Attard, dédiée à sainte Marie, est construite à partir de 1613, son clocher date de 1718.

L'église Sainte-Marie est le premier projet d'envergure de l'architecte maltais Tumas Dingli, peut-être sur des plans de Vittorio Cassar. Il en a fait toutes les sculptures, avec l'aide de Giovanni Attard. Cette église est estimée comme étant le meilleur exemple d'architecture Renaissance de l'île avec sa façade et son portail richement sculpté.

Elle mesure 31 mètres de long, sur 26,60 mètres de large. Elle comporte un chœur, deux chapelles latérales, une allée centrale, deux sacristies et dix autels. Elle a été construite sur le plan d'une croix latine[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de l'épidémie de peste de 1675/76, la peste bubonique tue alors 22 % de la population maltaise (seulement 7 % dans les campagnes). Dans les années 1670, le village de Ħ'Attard comprend environ 165 foyers, soit environ 660 personnes, autour de 1000 avec la campagne, la peste y fera 104 morts enterrés au cimetière tal-Pesta.

Géographie[modifier | modifier le code]

Activités économiques[modifier | modifier le code]

Patrimoine et culture[modifier | modifier le code]

C'est à Attard que se trouve :

Parmi les lieux présentant un intérêt particulier :

Personnes notables[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Attard compte un club de football, le Attard FC, fondé en 1974.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (mt) Alfie Guillaumier, Bliet u Rħula Maltin (Villes et villages maltais), Klabb Kotba Maltin, Malte, 2005.
  • (en) Juliet Rix, Malta and Gozo, Brad Travel Guide, Angleterre, 2013.
  • Alain Blondy, Malte, Guides Arthaud, coll. Grands voyages, Paris, 1997.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :