In-Naxxar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Naxxar)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité de Malte
Cet article est une ébauche concernant une localité de Malte.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

In-Naxxar
Naxxar
Blason de In-Naxxar
Héraldique
Les jardins du Palazzo Parisio
Les jardins du Palazzo Parisio
Administration
Pays Drapeau de Malte Malte
Île Malte
Maire
Mandat
Maria Fatima Deguara (PN)
(2013-2016)
Code postal NXR
Démographie
Population 13 319 hab. (31 mars 2013[1])
Densité 1 148 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 54′ 54″ Nord, 14° 26′ 41″ Est
Superficie 1 160 ha = 11,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Malte

Voir sur la carte administrative de Malte
City locator 14.svg
In-Naxxar
Liens
Site web http://www.naxxar.com/mt/

In-Naxxar – ou plus simplement Naxxar – est une localité de Malte d'environ 13 300 habitants, située dans le nord de Malte, lieu d'un conseil local (Kunsilli Lokali) compris dans la région (Reġjun) Tramuntana.

Origine[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Paroisse[modifier | modifier le code]

La fête paroissiale est célébrée le 8 septembre.

Église[modifier | modifier le code]

Son église paroissiale est dédiée à Notre-Dame-des-Victoires.

Histoire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Activités économiques[modifier | modifier le code]

Naxxar est connue pour sa Foire Internationale.

Patrimoine et culture[modifier | modifier le code]

Avant le développement des radars, un détecteur sonore consistant en un long mur concave capable de concentrer les sons fut construit à Naxxar pour détecter l'arrivée d'avions italiens pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette construction fut baptisée il-Widna ("L'Oreille") par les insulaires.

Personnes notables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gazzetta tal-Gvern ta' Malta du 31 mai 2013 », Gazzetta tal-Gvern ta' Malta,‎ , p. 7538 (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]

  • (mt) Alfie Guillaumier, Bliet u Rħula Maltin (Villes et villages maltais), Klabb Kotba Maltin, Malte, 2005.
  • (en) Juliet Rix, Malta and Gozo, Brad Travel Guide, Angleterre, 2013.
  • Alain Blondy, Malte, Guides Arthaud, coll. Grands voyages, Paris, 1997.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :