ČEZ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la République tchèque image illustrant une entreprise image illustrant l’énergie
Cet article est une ébauche concernant la République tchèque, une entreprise et l’énergie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CEZ.
ČEZ
upright=Article à illustrer Entreprise
Industriada 2014 - Szyb Prezydent 4.JPG
Fondation
Forme juridique
Société par actions (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social
Secteur d’activité
Industrie de l'énergie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateur
Fond národního majetku (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
PDG
Daniel Beneš (en) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaires
Chiffre d’affaires
210 167 000 000 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net
20 547 000 000 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Cotations
Site web
Výjezdové vozidlo.JPG

ČEZ est un producteur et distributeur d'électricité qui occupe une position dominante en Tchéquie. La société est contrôlée par l'État tchèque.

Histoire[modifier | modifier le code]

ČEZ nait en 1992 de la transformation de l'entreprise publique České energetické závody (Entreprises tchèques énergétiques). Durant les années 90, le parc des centrales électriques est progressivement modernisé et étendu. Un moment-clé pour la société a été l'achèvement de la centrale nucléaire de Temelín. En 2003, ČEZ a racheté la plupart des compagnies régionales de distribution de l'électricité, formant ainsi le Groupe ČEZ et lui donnant un monopole quasi total.

Critiques[modifier | modifier le code]

En 2005, ČEZ a dégagé des bénéfices records, devenant ainsi l'entreprise tchèque la plus profitable. Les critiques remarquent que ČEZ dispose de facto d'un monopole de la production d'électricité et que les prix à la consommation élevés sont ce qui lui permet de distribuer généreusement des dividendes à l'État ce qui fait de la société une sorte de discret collecteur des prélèvements obligatoires.

Parmi les critiques se trouvent également les organisations écologiques et le parti vert, Strana zelených, eu égard au projet de la centrale de Temelín (qui a connu quelques problèmes techniques).

Centrales électriques[modifier | modifier le code]

Nucléaires[modifier | modifier le code]

Au charbon[modifier | modifier le code]

Hydrauliques[modifier | modifier le code]

Éolienne[modifier | modifier le code]

  • Mravenečník

Solaire[modifier | modifier le code]

  • Dukovany

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]