Étienne-Félix Berlioux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berlioux.
Étienne-Félix Berlioux
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Étienne-Félix Berlioux, né le 22 septembre 1828[1] au Bourg-d'Oisans et mort le à Lyon[2], était un géographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut d'abord professeur de collège et de lycée à Bourg-en-Bresse puis à Lyon en 1870, et à partir de 1874 professeur de géographie à la faculté de Lyon après avoir soutenu ses deux thèses, sur André Brue et sur la géographie de Ptolémée. Il fut l'un des fondateurs de la Société de géographie de Lyon en 1873 (il écrivit de nombreux articles dans le Bulletin de la Société), et du Club alpin français en 1874-1875. En 1881, il devint membre de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon. Il est aujourd'hui surtout connu pour son ouvrage, Les Atlantes, mentionné par Pierre Benoit dans L'Atlantide.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Traite orientale., 1870
  • André Brue et l'origine de la colonie française du Sénégal, 1874
  • Les Anciennes explorations et les futures découvertes de l'Afrique centrale, 1879
  • Le Jura. Lecture de la carte de France, 1880
  • Les Atlantes, 1883
  • « La Terre habitable vers l'équateur », par Polybe, 1884
  • À la recherche de la Nation et de la Cité des Hyperboréens, 1890
  • Le Tibet et le champ géographique du bouddhisme, 1905

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Catalogue Opale de la BNF mentionne de manière erronée 1827. Le registre d'état civil de la ville de Lyon constatant son décès (consultable en ligne) rappelle sa date de naissance précise.
  2. Fiche CTHS.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :