État d'Apure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

7° 54′ N 67° 28′ O / 7.9, -67.467 ()

État d'Apure
Blason de État d'Apure
Héraldique
Drapeau de État d'Apure
Drapeau
Administration
Pays Venezuela Venezuela
Capitale San Fernando de Apure
Gouverneur Ramón Carrizales
20122016
Démographie
Population 459 025 hab. (2011)
Densité 6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 7° 54′ N 67° 28′ O / 7.9, -67.466666666667 ()7° 54′ Nord 67° 28′ Ouest / 7.9, -67.466666666667 ()  
Superficie 7 650 000 ha = 76 500 km2
Localisation
Liste des États du Venezuela
Liste des États du Venezuela

Apure est un État du Venezuela. Sa capitale est San Fernando de Apure. D'une surface de 76 500 kilomètres carrés, il est plus vaste que l'Irlande ou le Benelux. En 2011, sa population s'élève à 459 025 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'État d'Apure se trouve au sud-ouest du Venezuela, entre 06º03’45’’ et 08º04’22’’ de longitude nord, et 66º21’45’’ à 72º22’30’’ de longitude ouest. Il est limité au nord par les États de Táchira, de Barinas et de Guárico, à l'est et au sud-est par les États de Bolívar et d'Amazonas et au sud ainsi qu'à l'ouest par la Colombie.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

L'État est divisé en 7 municipalités[note 1] totalisant 26 paroisses civiles[note 2] :

Municipalité Localisation Chef-lieu Nombre de
paroisses
civiles
Paroisses
civiles
Population
(2001[1].)
Population
(2011[1])
Achaguas Achaguas-apure.PNG Achaguas
6
Achaguas
Apurito
El Yagual
Guachara
Mucuritas
Queseras del Medio
49 781 58 516
Biruaca Biruaca-apure.PNG Biruaca
1
Urbana Biruaca 43 118 54 323
Muñoz Munoz-apure.PNG Bruzual
5
Urbana Bruzual
Mantecal
Quintero
Rincón Hondo
San Vicente
24 398 27 542
Pedro Camejo Pedrocamejo-apure.PNG San Juan de Payara
3
Codazzi
Urbana San Juan de Payara
Cunaviche
23 334 28 966
Páez Paez-apure.PNG Guasdualito
5
Guasdalito
Aramendi
El Amparo
San Camilo
Urdaneta
88 598 100 125
Rómulo Gallegos Romulogallegos-apure.PNG Elorza
2
Elorza
La Trinidad de Orichuna
16 589 24 418
San Fernando Sanfernando-apure.PNG San Fernando de Apure
4
El Recreo
Peñalver
San Fernando
San Rafael de Atamaica
131 938 165 135
Total Venezuela Apure State Location.svg
26
377 756 459 025

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Institut national de la statistique (Instituto Nacional de Estadística en espagnol), la population a augmenté de 21.51 % entre 2001 et 2011 et s'élève à 459 025 habitants lors de ce dernier recensement[1] :

2001[1] 2011[1]
377 756 459 025

Relief[modifier | modifier le code]

L'État d'Apure est presque totalement plat et composé avant tout de plaines étendues qui vont depuis la confluence des ríos Apure, Arauca et Capanaparo avec l'Orénoque à l'est, jusqu'aux premiers plissements des Andes à l'ouest. Suite à de rares accidents de terrain, l'altitude de la vaste région de plaines ou llanos fluctue entre 40 et 200 mètres. Les llanos apureños, vastes plaines herbeuses, présentent certaines régions différenciées d'après le type de sol, le climat et l'hydrographie. On distingue des régions de basses collines, des plaines deltaïques et des basses terres avec nombreux étangs et marécages, fort sujettes aux inondations survenant pendant la saison des pluies.
À l'ouest de l'État se trouvent le piémont et les montagnes, avec des hauteurs qui dépassent les 3 000 mètres au niveau d'une petite portion de la Cordillère andine orientale à la frontière avec l'État de Táchira.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

San Fernando de Apure : un hôtel sur la rive sud du río Apure. Le débit annuel moyen de la grande rivière à cet endroit est de 2 200 m3/s, soit autant que le Rhin aux Pays-Bas, dans son cours inférieur.

L'État d'Apure est parcouru par de nombreuses rivières de grande longueur et souvent très larges du moins en saison des pluies. Tous les cours d'eau font partie du bassin de l'Orénoque. Le río Apure, le plus important d'entre eux, est même le principal affluent vénézuélien de ce fleuve en rive gauche, et le second plus long du pays : il parcourt plus de 1 000 km entre sa source et son embouchure.

Article détaillé : río Apure.

L'ensemble des terres du sud de l'État constituent une zone où les ríos, les bras, les canaux, les lagunes et les marais s'entremêlent et compliquent fortement l'hydrographie. Apure possède une nappe phréatique très abondante qui fournit de l'eau potable aux villes et autres agglomérations. Il y a déjà plusieurs décennies que l'on a créé un réseau de conduites permettant d'approvisionner la région en eau lors des périodes de sécheresse.

Les rivières les plus importantes de l'État sont : le río Apure qui a donné son nom à l'État; le río Arauca, de plus de 700 km de longueur, qui naît en Colombie (il forme la frontière entre les deux pays sur une partie de son parcours) et qui s'unit partiellement au río Apure par plusieurs bras et canaux avant de confluer avec l'Orénoque; le canal Orichuna de quelque 500 km de long; le río Capanaparo, le río Cinaruco, le río Cunaviche, le río Matiyure et enfin l'imposant río Meta venu lui aussi de bien loin en Colombie.
Le cours supérieur du río Apure est formé par l'union du río Uribante et du río Sarare, dont les cours inférieurs se situent déjà dans l'État d'Apure.

Climogramme de San Fernando de Apure.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat tropical pluvieux de savane est dominant, avec une saison sèche chaude et rigoureuse. La saison des pluies se déroule durant l'été et l'automne boréal, de mai à octobre.
La température est toujours élevée, sa moyenne est d'environ 26 °C.
Le niveau des précipitations fluctue entre 1 200 et 2 000 mm annuellement (1 491 millimètres à San Fernando de Apure comme indiqué sur le climogramme ci-contre).

Températures moyennes relevées à San Fernando de Apure :

Mois Jan Fev Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Dec Année
Max moy °C 32 33 36 35 32 31 30 30 31 32 32 32 32
Min moy °C 22 22 22 23 23 22 22 22 23 22 22 22 22
Source: Weatherbase

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque coloniale, suite aux différentes ordonnances territoriales dictées par les autorités espagnoles de la Vice-royauté de Nouvelle-Grenade, son territoire fit successivement partie des provinces de Mérida, de Maracaibo puis de Barinas.
En 1821 dans le cadre de la Grande Colombie, le département d'Apure fut créé, sous juridiction de la ville de Barinas, correspondant aux territoires unifiés des états actuels de Barinas et d'Apure. En 1856 ce département d'Apure se désintégra et pour la première fois Apure apparaît comme province indépendante (de même que la province de Zamora futur Barinas). En 1864 il acquit le rang d'État.
En 1881 cependant, un nouveau chambardement territorial unit les états d'Apure et de Guayana en un seul état, sous le nom de Bolívar. En 1899 l'autonomie de l'état d'Apure fut rétablie et finalement, grâce à la constitution de 1909, il acquit ses limites actuelles.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Depuis le début du XIXe siècle, la population de l'État a évolué comme suit [2]:

1834 1881 1891 1921 1941 1961 1981 1990 2001
État d'Apure 15 500 21 100 23 000 39 200 84 600 117 600 188 200 305 100
Total Venezuela 945 600 2 075 200 2 325 000 2 413 500 3 951 400 7 524 000 14 516 700 19 540 000 22 621 500

Symboles naturels[modifier | modifier le code]

Dans l'État d'Apure, certains éléments typiques de la flore et de la faune locale ont été adoptés comme symboles naturels de l'État :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. municipio, en espagnol
  2. parroquia, en espagnol

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Estado Apure », sur Instituto Nacional de Estadística (consulté le )
  2. (en) Populstat.info : Historique de la population par pays
  3. Perfil de Apure