Étang de Bages-Sigean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Étang de Bages-Sigean
Panorama de Bages.
Panorama de Bages.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Département Aude
ancienne région Languedoc-Roussillon
Géographie
Coordonnées 43° 05′ 30″ nord, 3° 00′ 07″ est
Superficie 55 km2

L'étang de Bages-Sigean est un étang lagunaire situé au bord de la mer Méditerranée, dans la région du Languedoc-Roussillon et le département de l'Aude.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Il doit son nom aux communes riveraines de Sigean et Bages.

Géomorphologie, Histoire[modifier | modifier le code]

Dans l'Antiquité, l'étang de Bages formait un golfe ouvert sur la Méditerranée.
Occupant aujourd'hui une superficie de 5500 hectares, l'étang communique avec la mer par le grau de Port-la-Nouvelle. Plusieurs îles de l'étang appartiennent au Conservatoire du littoral.

Environnement[modifier | modifier le code]

En mai 1996, 28 pêcheurs de l'étang ont déposé une plainte pour « trouble de jouissance anormale du voisinage, générateur d'un préjudice financier pour les marins pêcheurs ». Les juges ont condamné plusieurs entreprises au prorata de leur responsabilité établie par l'expert : la Comurhex, qui a participé à 50 % de l'eutrophisation de l'étang par apports d'azote chroniques ou accidentels de 1990 à 1998, devra payer 239 371  de dommages-intérêts[1].

Le 10 décembre 2004, 60 litres de matière active (fuite dans une cuve de 34 m3) de chlorpyriphos-éthyl (puissant insecticide) ont été perdus dans l'étang par la Sté Occitane de Fabrications et de Technologie (SOFT), industriel de l'agrochimie basé à Port-La-Nouvelle[2].

Les 23 et 24 , des déversements de fluor et d'uranium provenant de l'usine Comurhex de Malvési sont constatés dans l'étang[3]. L'accident n'a été rendu public qu'un jour et demi après. Des agents de l'Onema ont plusieurs fois mis en garde la Comurhex mais la direction n'en a jamais tenu compte[4].

En décembre 2011, la Comurhex est à nouveau condamnée à 60 000 euros d'amende pour avoir déversé des substances nuisibles dans l'environnement entre le 21 août et le 25 août 2009[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Midi-Libre - 23 février 2007 : Pollution de l'étang de Bages : AREVA (Comurhex) condamnée !
  2. Gilles Bocquené, IFremer, Présentation ; Les pesticides en milieu marinDépartement Biogéochimie et EcotoxicologieIfremer Nantes, Séminaire « Phytosanitaires et Lagunes », Réseau de Suivi Lagunaire - Séminaire phytosanitaire ; 5 décembre 2006 - Espace Odysséum Montpellier
  3. Fuite à la Comurhex, réactions des écologistes, publié le 26 août 2009
  4. Pollution chimique: la Comurhex à l'amende, Midi Libre, 17 décembre 2012
  5. L'Indépendant - 17/12/2011 : La Comurhex condamnée pour des déversements