Épiclèse (Antiquité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Épiclèse.

Une épiclèse (du grec ancien ἐπίκλησις / epíklêsis, « surnom ») est, dans l'Antiquité, une épithète accolée au nom d'un dieu.

Cette épithète avait pour but de préciser l'aspect précis de la divinité que l'on vénérait. Elle pouvait être de différents types :

  • toponymique : selon le nom du lieu de culte où le temple est établi, et plus particulièrement, selon le nom de sa cité d'origine ;
  • topographique : elle précise le cadre naturel du culte ;
  • utilitaire : selon l'action spécifique du dieu ;
  • mythologique : selon les mythes liés au dieu ;
  • liturgique : elle évoque un rite particulier.

Un dieu avait fréquemment plusieurs épiclèses. Par exemple, pour la déesse Athéna :

  • Pallas Athéné : Athéna la sage ;
  • Athéna Niké : Athéna la victorieuse, ou qui apporte la victoire ;
  • Athéna poliade : Athéna protectrice de la cité ;
  • Athéna hygeia : Athéna qui veille sur la santé de la famille ;
  • Athéna promachos : Athéna la guerrière ;
  • Athéna parthenos : Athéna la vierge.

Voir aussi[modifier | modifier le code]