Élise Bertrand (musicienne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Élise Bertrand

Naissance 2000
Toulon
Activité principale Violoniste, compositrice
Formation Conservatoire de Toulon, CRR de Paris, Conservatoire de Paris
Maîtres Nicolas Bacri, Suzanne Gessner, Roland Daugareil

Élise Bertrand est une violoniste et compositrice française, née en 2000 à Toulon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élise Bertrand naît en à Toulon[1],[2].

Elle commence l'apprentissage de la musique par le piano, au Conservatoire de sa ville natale, avant d'aborder le violon, puis, à l'âge de onze ans, la composition en autodidacte[3], par goût de l’improvisation[4].

Elle étudie ensuite au Conservatoire à rayonnement régional de Paris, le violon avec Suzanne Gessner et la composition avec Nicolas Bacri[5]. Elle remporte plusieurs prix de concours de musique (Vatelot-Rampal, Flame) puis entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en 2017[5]. En 2020, elle y obtient sa licence dans la classe de Roland Daugareil[1].

En tant que compositrice, son premier opus, Douze préludes pour piano, est dédié à son professeur Nicolas Bacri[5]. Dans cette œuvre, elle « déploie une écriture ample, généreuse, éloquente, qui sait se montrer tour à tour ondoyante, percussive et mystérieuse[4] ».

En 2020, Élise Bertrand est sélectionnée au festival « Nouveaux horizons » d'Aix-en-Provence, où son cycle de mélodies Âme de nuit est créé le par Adèle Charvet et Théo Fouchenneret[4],[6].

En 2021, elle est invitée au festival de Pâques d'Aix-en-Provence[3], où sa sonate pour violon et piano, commande du festival[7], est créée le par Renaud Capuçon et Tanguy de Williencourt[8],[9].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Au catalogue d'Élise Bertrand, classé par numéro d'opus, figurent notamment[2] :

  • Douze préludes pour piano, op. 1
  • Impressions liturgiques, op. 2, pour flûte et piano
  • Sonatine, op. 6, pour piccolo, créée le [10]
  • Quasi Variazioni, op. 7, pour piano, créé le au CRR de Paris[11]
  • Sonate pour violon et violoncelle, op. 8, créée le [10]
  • Sonate-Poème pour violon et piano, op. 11, créée le [8]
  • Âme de nuit, pour voix et piano, op. 12, créé le [12]
  • Sinfonietta pour cordes, op. 13, créée par l'Orchestre de Douai le [13],[14]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thierry Hillériteau, « La violoniste Élise Bertrand, relève des interprètes-compositeurs », Le Figaro,‎ (lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Centre de musique de chambre de Paris | Elise Bertrand », sur Centre de musique de chambre de Paris (consulté le )
  2. a et b « BERTRAND Élise », sur Présence compositrices (consulté le )
  3. a et b Victor Ducrest, « En quelques notes : Être compositrice, depuis l'antiquité, de Sappho à Élise Bertrand », sur Projecteur TV,
  4. a b et c Sébastien Porte, « Au festival Nouveaux Horizons, Renaud Capuçon défend les jeunes talents de la composition : voici nos cinq préférés », sur Télérama,
  5. a b et c Manon Decroix, « Itinéraire d'une jeune compositrice : la violoniste Élise Bertrand », sur bachtrack.com,
  6. « Joan Magrané, Elise Bertrand & Yves Chauris - Regarder le programme complet | ARTE Concert », sur ARTE (consulté le )
  7. Jean-Michel Dhuez, « Concert GENERATION@AIX, qui mêle jeunes talents et artistes confirmés, ce soir à 20h30 sur Radio Classique », sur Radio Classique,
  8. a et b « Génération@Aix, au Festival de Pâques 2021 d’Aix-en-Provence (30-3-2021) », sur classiqueenprovence.fr (consulté le )
  9. Laure Mézan, « GENERATION@Aix : Un vent de jeunesse soufflera ce soir sur le Grand Théâtre de Provence ! », sur Radio Classique,
  10. a et b « Concerto pour violon n°1 de Prokofiev et Deux Créations d’Elise Bertrand – Les Déconcertants » (consulté le )
  11. « Quasi Variazioni, opus 7 », sur Présence compositrices (consulté le )
  12. « De Mozart à nos jours : les "Nouveaux horizons#2" de Renaud Capuçon et Gérard Caussé », sur France Musique,
  13. Andya Gomichon, « Trois jeunes talents réunis, dimanche, lors du concert en ligne de l’Orchestre de Douai », sur La Voix du Nord,
  14. « Élise Bertrand, portrait d'une compositrice », sur Orchestre de Douai,

Liens externes[modifier | modifier le code]