Élie Lambert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élie Lambert, né en 1888 et mort en 1961, est un historien d'art et archéologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses livres[modifier | modifier le code]

  • Manuel d'archéologie française depuis les temps mérovingiens jusqu'à la renaissance. - L'art gothique (1930)
  • Manuel d'archéologie française depuis les temps mérovingiens jusqu'à la renaissance. - L'art gothique en Espagne aux XIIe et XIIIe siècles (1931)
  • Manuel d'archéologie française depuis les temps mérovingiens jusqu'à la renaissance. - Caen roman et gothique, ses abbayes et son château (1935)
  • Le style gothique (1946)
  • L'architecture des templiers (1955)
  • Manuel d'archéologie française depuis les temps mérovingiens jusqu'à la renaissance - Études médiévales (1956)
  • Abbayes et cathédrales du Sud-Ouest (1958)
  • L'art en Espagne et au Portugal
  • L'art de l'islam occidental
  • Les origines de la croisée d'ogives
  • L'église et le couvent des Jacobins de Toulouse et l'architecture dominicaine en France
  • L'architecture des Bénédictins en Normandie
  • Monuments anciens de Normandie transformés ou disparus
  • Roncevaux et ses monuments
  • Bayonne ville d'art
  • Tolede. Les Villes d'Art célebres. 1925

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :