Élections législatives norvégiennes de 1918

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections législatives norvégiennes de 1918
123 sièges du Storting
(Majorité absolue : 62 sièges)
Type d’élection parlementaire
Corps électoral et résultats
Inscrits 1 186 602
Votants 675 377
60,5 %  +2,9
Gunnar Knudsen.jpg Parti Libéral – Gunnar Knudsen
Voix 187 657
28,3 %
 −4,8
Sièges obtenus 51  −23
Jens Bratlie.jpg Parti conservateur – Jens Bratlie
Voix 201 325
30,4 %
 +1,4
Sièges obtenus 40  +20
Kyrre Grepp.jpg Parti travailliste – Kyrre Grepp
Voix 209 560
31,6 %
 −0,5
Sièges obtenus 18  −1
Bernt Holtsmark.jpg Parti libéral de gauche – Bernt Holtsmark
Sièges obtenus 10  +9
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Bondepartiet – Kristoffer Høgset
Voix 30 925
4,7 %
 +3,7
Sièges obtenus 3  +2
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti des travaillistes démocrates – ?
Voix 21 980
3,3 %
 −0,9
Sièges obtenus 3  −3
Ministre d'État norvégien
Sortant Élu
Gunnar Knudsen
Parti Libéral
Gunnar Knudsen
Parti Libéral

Les élections législatives norvégiennes de 1918 (Stortingsvalet 1918, en norvégien) se sont tenues le , afin d'élire les cent vingt-trois députés du Storting pour un mandat de trois ans.

Le Parti Libéral remporte les élections avec 51 sièges auxquels il faut ajouter les 3 sièges du Parti des travaillistes démocrates qui ont fait alliance avec le parti libéral.

Le Parti travailliste qui termine premier au nombre de voix obtenues n'obtient que 18 sièges (soit un de moins qu'aux élections précédentes). Ce décalage entre voix et sièges obtenus est également vrai, dans une moindre mesure, pour le Parti conservateur.

Le Parti libéral de gauche obtient 15 sièges grâce à son alliance avec le Parti conservateur. Au cours de ces élections, cette alliance fut intégrale et le parti libéral de gauche n'a pas présenté de listes autonomes.

Notes et références[modifier | modifier le code]