Élections en Norvège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique en Norvège
Image illustrative de l'article Élections en Norvège

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Le Storting (Chambre unique du Parlement) comprend 179 membres, élus pour quatre ans à la représentation proportionnelle selon la méthode modifiée de Sainte-Laguë.

Le royaume est divisé en 19 circonscriptions, chacune élisant entre 4 et 15 députés selon leur superficie et leur démographie respectives. Les sièges sont attribués de deux manières différentes :

  • 157 sont pourvus dans les circonscriptions.
  • 19 sièges (1 par circonscription) sont compensatoires : on les répartit entre les formations politiques sous-représentées dans les circonscriptions, c’est-à-dire celles disposant des plus forts restes de voix. Un parti doit recueillir au moins 4 % des suffrages exprimés au niveau national pour pouvoir participer à la répartition des sièges compensatoires.

Le vote préférentiel est admis, ce qui veut dire que les électeurs peuvent modifier l’ordre des candidats sur la liste électorale pour laquelle ils souhaitent voter. Le vote préférentiel ne peut toutefois être pris en compte pour un candidat que si la moitié ou plus des électeurs de la liste ont polarisé leur vote préférentiel sur lui. L'ordre choisi par le parti présentant la liste reste donc la plupart du temps inchangé[1].

Dernières élections[modifier | modifier le code]

Les dernières élections législatives ont eu lieu le . Elles ont de nouveau vu la coalition de gauche l'emporter, de justesse.

Les prochaines élections législatives norvégiennes auront lieu en 2013.

Élections municipales et régionales[modifier | modifier le code]

Dernières élections[modifier | modifier le code]

Les élections du 12 septembre 2011 ont montré un très net recul du Parti du progrès (extrême droite). Avec un score de 11,5 % aux municipales, il perd 6 %. Le Parti du travail du premier ministre Jens Stoltenberg demeure la première formation du royaume avec 31,6 % (+ 2 %), mais le grand vainqueur est le Parti conservateur, qui obtient 27,9 % (+ 8,7 %). Le taux de participation a atteint 62,4 %, un chiffre supérieur à celui des élections précédentes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Observatoire des élections en Europe, Elections législatives en Norvège, 12 septembre, Corinne Deloy

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]