Élections législatives finlandaises de 1999

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections législatives finlandaises de 1999
Les 200 sièges du Parlement finlandais
Voir et modifier les données sur Wikidata
Paavo Lipponen 2004.jpg SDP – Paavo Lipponen
Voix 612 963
22,9 %
 −5,4
Sièges obtenus 51  −12
Esko Aho-crop.jpg Kesk – Esko Aho
Voix 600 592
22,4 %
 +2,6
Sièges obtenus 48  +4
Sauli Niinistö Senate of Poland 2015.JPG Kok – Sauli Niinistö
Voix 563 835
21,0 %
 +3,1
Sièges obtenus 46  +7
Suvi-Anne Siimes.jpg Vas – Suvi-Anne Siimes
Voix 291 675
10,9 %
 −0,3
Sièges obtenus 20  −2
Satu Hassi, Finland-MIP-Europaparlament-by-Leila-Paul-1.jpg Vihr – Satu Hassi
Voix 194 846
7,3 %
 +0,8
Sièges obtenus 9  −2
Enestam.jpg SFP – Jan-Erik Enestam
Voix 137 330
5,1 %
 0
Sièges obtenus 11  0
Bjarne Kallis vid Nordiska Radets session i Reykjavik pa Island. 2010-11-03.jpg SKL – Bjarne Kallis
Voix 111 835
4,2 %
 +1,2
Sièges obtenus 10  +3
Premier ministre
Sortant Élu
Paavo Lipponen
SDP
Paavo Lipponen
SDP

Les élections législatives finlandaises de 1999 (en finnois : Eduskuntavaalit 1999) se sont tenues le , afin d'élire les deux cents députés de la trente-quatrième législature du Parlement finlandais (Eduskunta).

Contexte[modifier | modifier le code]

Mode de scrution[modifier | modifier le code]

L'Eduskunta compte deux cents députés, dont un élu au scrutin uninominal majoritaire à un tour par les résidents des îles Åland. Les autres sont élus dans quatorze circonscriptions, qui comptent de 6 à 33 députés selon leur population. Ils sont désignés au scrutin proportionnel suivant la méthode d'Hondt, les électeurs ayant également la possibilité d'exprimer leur préférence pour un candidat sur la liste pour laquelle ils votent. Dans ce cas, les sièges sont d'abord attribués aux candidats ayant recueilli le plus grand nombre de suffrages sur leur nom[1].

Résultats[modifier | modifier le code]

Partis Sièges +/- Votes % des votes
Parti social-démocrate 51 -12 en diminution 612 963 22.9
Parti du centre 48 +4 en augmentation 600 592 22,4
Parti de la coalition nationale 46 +7 en augmentation 563 835 21,0
Alliance de gauche 20 –2 en diminution 291 675 10,9
Ligue verte 11 +2 en augmentation 194 846 7,3
Parti populaire suédois 11 0 en stagnation 137 330 5,1
Chrétiens-démocrates 10 +3 en augmentation 111 835 4,2
Groupe de la réforme 1 Nv 28 549 1,1
Jeunes finlandais 0 -2 en diminution 28 084 1,0
Vrais Finlandais 1 Nv 26 440 1,0
Coalition Åland 1 3,62

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Finlande : Législatives du 16 mars 2003 (Analyse) », Fondation Robert Schuman (consulté le 4 mars 2014).