Église Sainte-Louise-de-Marillac de Drancy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Église Sainte-Louise-de-Marillac
Eglise sainte louise de marillac.jpg
Présentation
Type
église
Destination initiale
église paroissiale
Matériau
Construction
Religion
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Seine-Saint-Denis
voir sur la carte de Seine-Saint-Denis
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'église Sainte-Louise-de-Marillac, située rue Anatole-France à Drancy est une église de Seine-Saint-Denis affectée au culte catholique. Elle est dédiée à Louise de Marillac.

Ancienne église Saint-Germain l'Auxerrois[modifier | modifier le code]

Drancy: église Saint-Germain-l'Auxerrois, remplacée par Sainte-Louise-de-Marillac

Drancy faisait partie, pendant l’Antiquité, du domaine d'un Gallo-Romain Terentius, et le domaine prit le nom de Terentiacum. Au XIe siècle, quelques habitations sont groupées autour d'une église dédiée à Saint Germain l’Auxerrois et le village apparaît pour la première fois sur les registres du pape Urbain II[1], en 1096, sous le nom de Derenzegio[2].

En 1620, le curé de Saint-Germain desservait l'église Saint-Sylvain, autre église de la ville, et reconstruite en simple chapelle. Cette chapelle Saint-Sylvain du Petit-Drancy fut détruite peut-être pendant la Terreur, et l'emplacement, marqué d'une croix.

La guerre de 1870 entraîna non seulement la disparition de la croix qui marquait Saint-Sylvain, mais aussi la destruction de l’église Saint-Germain.

La nouvelle église fut reconstruite en 1872[3], à l'emplacement de la place de la Mairie. Détruite en 1973, elle contenait notamment le tombeau de la comtesse de Mun, née Berthe de Ladoucette[4], dont le père, Charles-Loetitia de Ladoucette, possédait le château de Drancy[5]. Ce tombeau a été déplacé dans le Parc Ladoucette[6].

Nouvelle église[modifier | modifier le code]

Drancy.Eglise Sainte-Louise de Marillac.Rue Anatole-France

Le nouveau bâtiment a été construit de 1936 à 1939 par l'Œuvre des Chantiers du Cardinal[7], sur les plans de Charles-Henri Besnard et Félix Bernadac. Il s’agissait alors de remplacer l’église primitive de Drancy, Saint-Germain-l'Auxerrois, devenue trop petite[8], reconstruite en 1872 sur un sanctuaire du XIIe siècle[9]. et qui maintenant n'existe plus[10]. L’édifice reste longtemps inachevé, en briques rouges et coiffé d’un toit en ardoise. Il se trouve au numéro 5 de la rue Anatole France.

Le bombardement d'août 1944 l'ayant endommagée, sa restauration la dote d'un clocher et d'un porche. Le chœur est décoré d'une grande fresque à la gloire de Louise de Marillac. Trois abbés drancéens, morts sur le champ de bataille en 1940, sont enterrés dans la chapelle[11].

Les vitraux représentent Sainte Thérèse de Lisieux et Sainte Louise de Marillac[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]