Église Saint-Pierre des Salles-de-Castillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Saint-Pierre des Salles-de-Castillon
Salles de Castillon église St Pierre 1.JPG
Présentation
Type
église paroissiale
Destination actuelle
utilisation cultuelle
Dédicataire
Saint Pierre
Style
Construction
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Aquitaine
voir sur la carte d’Aquitaine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Gironde
voir sur la carte de la Gironde
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'église Saint-Pierre est une église catholique du XIIe siècle située sur la commune des Salles-de-Castillon, dans le département de la Gironde, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église se trouve au village des Salles-de-Castillon, sur la route départementale D21E4, entre l'intersection avec les routes départementales D119 et D21.

Historique[modifier | modifier le code]

La paroisse Saint-Pierre des Salles, avec son annexe Saint-Martin de Francs relevait du prieuré de La Fayotte. Ce dernier qui avait appartenu aux religieux de l'Abbaye Notre-Dame de Chancelade en Périgord, fut donné en commende, le , par le Pape, à Amanieu de Foix, protonotaire du Saint-Siège. Il passa ensuite en 1570 entre les mains des séculiers.

L'église[2] de Saint-Pierre est édifiée à la période romane. Une chapelle primitive est d'abord construite: elle comporte une petite abside couverte en cul-de-four, précédée d'une nef de deux travées.

Plus tard, la chapelle est agrandie et doublée par l'adjonction sur son côté sud d'une église plus vaste, composée d'une abside à cinq pans voûtée en cul-de-four, percée de trois fenêtres, d'une travée de chœur courte, d'un avant chœur voûté d'une coupole portant le clocher et d'une nef d'une seule travée.

Des transformations de l'époque gothique (XIVe): une voûte sur croisées d'ogives; la porte primitive de la chapelle est fermé; les deux absides sont flanquées de contreforts; une nouvelle porte d'un style gothique abâtardi est percé dans le mur ouest; le clocher roman est surélevé d'un étage.

Au XVIIIe siècle la nef de la seconde église romane a été couverte d'une voûte d'arêtes; la petite abside reçoit un décor de peintures murales.

L'édifice a été inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du [1].

L'intérieur de l'église

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Inscription MH de l'église », notice no PA00083829, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Ce texte est basé sur une affiche d'information à l'entrée de l'église, intitulée « Gironde à fleur de pierre », éditée à l'initiative du P.S.O. (Pôle de Séjour Organisé) du Grand Libournais, conçue et réalisée par l'A.3P.A. avec le concours du Conseil Général et des Bâtiments de France.