Église Saint-Pierre-Saint-Paul de Roquebrune-sur-Argens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Pierre-Saint-Paul.
Église Saint-Pierre-Saint-Paul de Roquebrune-sur-Argens
Église Saint-Pierre-Saint-Paul de Roquebrune-sur-Argens.jpg
Église Saint-Pierre-Saint-Paul de Roquebrune-sur-Argens
Présentation
Destination initiale
église paroissiale
Destination actuelle
église paroissiale
Religion
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg

L'église Saint-Pierre-Saint-Paul est une église catholique située à Roquebrune-sur-Argens dans le département français du Var et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située au centre du village. La paroisse dépend du diocèse de Fréjus-Toulon[2], doyenné de Fréjus.

Historique[modifier | modifier le code]

Construite au XVIe siècle dans le style gothique sur des vestiges du XIIe siècle, elle englobe l'église primitive de la commune, Notre-Dame des Salles, du Xe siècle, et comprend des peintures et des statues d'une grande valeur. Elle a subi plusieurs modifications au cours des siècles. La partie la plus ancienne date du XIe siècle (chapelle des âmes du purgatoire). Elle est devenue église paroissiale en 1535 et fut consacrée par Léon des Ursins sous le nom de Saint Pierre-Saint Paul.

L'église est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du 18 juin 1987[1]. La restauration en cours va redonner vie aux chapelles et aux fresques présentes à l'origine[3].

L'orgue[modifier | modifier le code]

L'église contient un orgue construit par Franz Breil, qui provient de l'église de Borken en Allemagne.

Le buffet a été entièrement repensé par Yves Cabourdin pour qu'il soit en parfaite harmonie avec le style de l'église (XVIe siècle). Il comporte 20 jeux répartis sur trois plans sonores, 2 claviers de 56 notes et 1 pédalier de 30 notes.

Cet instrument est conçu pour aborder les différents styles de musique baroque (française, nord-allemande, flamande, etc.). Il fut inauguré par Bernard Foccroulle le [4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]