Église Saint-Martin de Gignac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Saint-Martin
Élévation côté sud
Élévation côté sud
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse de Cahors (siège)
Début de la construction seconde moitié du XIIe siècle
Fin des travaux début du XVIIIe siècle
Style dominant Roman
Protection  Inscrit MH (2004)
Géographie
Pays France
Région Occitanie
Département Lot
Commune Gignac
Coordonnées 45° 00′ 20″ nord, 1° 27′ 28″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Martin

Géolocalisation sur la carte : Midi-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Midi-Pyrénées)
Église Saint-Martin

Géolocalisation sur la carte : Lot

(Voir situation sur carte : Lot)
Église Saint-Martin

L'église Saint-Martin est une église catholique située à Gignac, dans le département français du Lot en France[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La titulature de l'église fait penser qu'elle devait exister au Haut Moyen Âge. La présence de fragments de murs en petits moellons peut indiquer une construction antérieure du Xe ou XIe siècle.

Au milieu du XIIe siècle, Gignac est le siège d'un important archiprêtré à la tête de 55 paroisses. L'église est alors reconstruite en pierre de taille.

Pendant la guerre de Cent Ans, au cours de la seconde moitié du XIVe siècle, l'église a subi des destructions. Une première campagne de reconstruction est réalisée au début du XVe siècle.

L'église a dû subir de nouvelles destructions pendant les guerres de religion.

Des travaux de réfection de la voûte sont entrepris au début du XVIIIe siècle. Ces travaux ont entraîné la disparition des trois vaisseaux de la nef transformée en nef unique avec un couvrement en fausses voûtes. La date de 1714 inscrite sur le portail doit probablement correspondre à ces travaux.

L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques le [1].

Description[modifier | modifier le code]

L'église est à nef unique depuis la campagne de travaux du début du XVIIIe siècle.

L'édifice comprend une abside à chevet plat éclairé par un triplet de fenêtres et une fenêtre haute, entourée de deux absidioles polygonales.

Le portail côté sud est placé dans un avant-corps.

Il a la particularité de porter deux tours. Un clocher-tour au-dessus de la travée du portail sud et une tour de défense au-dessus de l'abside qui a été surélevé à une date indéterminée.

Mobilier[modifier | modifier le code]

Un devant d'autel du XVIe siècle, en bois, représentant la Cène et provenant de l'abbaye d'Obazine.

Interieur eglise gignac.JPG

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sous la direction de Nicolas Bru, Archives de pierre. Les églises du Moyen Âge dans le Lot, p. 204-205, SilvanaEditoriale, Milan, 2012 (ISBN 978-8-836621-04-0)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :