Église Saint-Herlé de Ploaré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Église Saint-Herlé de Ploaré
Ploaré (29) Église 03.jpg
Tour-clocher occidentale de l'église paroissiale de Ploaré.
Présentation
Type
Religion
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Place Jean-GouillVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Autel et maître autel .jpg

L'église Saint-Herlé, orthographié également Saint Erle, est une église catholique située dans le quartier de Ploaré à Douarnenez, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le département français du Finistère, sur la commune de Douarnenez.

Historique[modifier | modifier le code]

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1910[1]. Cette église est reconnue comme la plus belle église de Douarnenez[2].

La construction de l'église a commencé vers 1548 comme l'attestait une inscription jadis visible à la base de la tour ; la flèche fut construite en plusieurs étapes dans le courant du XVIIe siècle. Le tout est de style gothique cornouaillais. Mais la tour et sa flèche ont été reconstruites à plusieurs reprises, probablement après des destructions partielles dues à la foudre (notamment en 1751), d'où leur caractère composite. La sacristie date du XVIIIe siècle[3].

L'église Saint-Herlé a accueilli de nombreux prêches du célèbre prédicateur Michel Le Nobletz. Un vitrail datant de 1902 le représente quittant Douarnenez devant ses fidèles en pleurs.

Un bas-relief de l'église de Ploaré datant du XVIe siècle représente des sardines sur lesquelles plane un goéland : c'est un témoignage durable de l'importance ancienne des pêches sardinières en Bretagne[4].

Vues extérieures de l'église paroissiale Saint-Herlé

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Vues intérieures de l'église paroissiale Saint-Herlé

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]