Église Notre-Dame-de-Lasplanques de Tanus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Notre-Dame-de-Lasplanques de Tanus
Image dans Infobox.
La façade Nord de l'église
Présentation
Type
Destination initiale
Dédicataire
Style
Construction
XIe siècle
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Tarn
(Voir situation sur carte : Tarn)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Occitanie
(Voir situation sur carte : Occitanie)
Point carte.svg

L’église Notre-Dame-de-Lasplanques de Tanus est une église romane située à Tanus, dans le Tarn, en région Occitanie, en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès le XIe siècle, le lieu est le prieuré monastique de Notre-Dame de Belmont de la famille d'Andouque. Mais l'église est construite au XIIe siècle dans le style roman, avec pour matériaux des moellons pris sur place. Dépendant de l'abbaye de Conques (de 1062 à la Révolution), elle était le centre d'un petit village qui comptait une vingtaine de maisons au XIVe siècle. Véritable place-forte, les habitants du village s'y réfugiaient en cas d'attaque. Durant la guerre de Cent-Ans, en 1381, le capitaine anglais Mauléon s'empare puis s'installe durant trois ans dans l'église[1],[2].

En 1860, l'ensemble du mobilier et des cloches est transféré à l'église Notre-Dame des Fournials (lieu-dit à Montredon-Labessonnié)[3]. Différentes parties s'écroulent en 1885, et en 1935, un incendie emporte le toit du clocher. Néanmoins, en 1943, une entreprise destinée au STO est cachée dans l'église et la restaure[4].

L'église Notre-Dame-de-Lasplanques de Tanus est classée au titre des monuments historiques depuis le [5].

Description[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame-de-Lasplanques est situé sur un promontoire rocheux surmontant la rivière du Viaur.

La nef possède des bas-côtés se terminant par une abside et deux absidioles circulaires. L'escalier menant au clocher se trouvait dans la première travée. Le clocher-donjon surmonte donc cette travée et celle d'à côté. Les ornements intérieurs (quatre bustes de Saints, Sainte-Famille, colombe, ...) sont très dégradés et datent du XVIIe siècle[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Chapelle de Las Planques », sur Tarn Tourisme (consulté le )
  2. « Eglise de Las Planques | Découvrir Carmaux et le Ségala tarnais » (consulté le )
  3. « Tanus : Notre-Dame de Las Planques », sur Diocèse d'Albi (consulté le )
  4. « Eglise de Las Planques »
  5. a et b « Eglise Notre-Dame-de-Lasplanques », sur www.pop.culture.gouv.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]