Édouard Marty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marty.
Ne doit pas être confondu avec André-Édouard Marty.
Édouard Marty
Édouard Marty - école Alsacienne 1887 (cropped).jpg
Édouard Marty en 1887.
Naissance
Décès
(à 61 ans)
Chaudes-Aigues
Nom de naissance
Jean Baptiste Édouard Noël Marty
Nationalité
Activité
Formation
Maître

Édouard Marty, né le au hameau de Lavergne[1] dans la commune française de Tournemire (Cantal) et mort le à Chaudes-Aigues (Cantal), est un peintre de genre et de paysages, illustrateur, dessinateur, portraitiste et aquarelliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Édouard Marty est élève à l'École des beaux-arts de Toulouse, puis à Paris, avec Jean-Léon Gérôme.

Il devient professeur à l'École alsacienne à Paris. Il dessine pour des journaux illustrés dont La Vie moderne, Le Grelot et devient illustrateur d'ouvrages notamment pour Alphonse Daudet pour lequel il illustre le roman « Les rois en exil ».

De santé fragile, il retourne en Auvergne où il fonde un atelier à Aurillac. Il passe la dernière année de sa vie, en 1912, à Chaudes-Aigues où il meurt le 8 mai 1913.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres artistiques[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • (fr) Édouard Marty, De l'Appendicite,
  • (fr) Vermenouze, Arsène (1850-1910), A. Vermenouze. "Flour de brousso". Préface de Jean Ajalbert. Illustrations d'Édouard Marty, Aurillac : Impr. moderne,
  • (fr) Édouard Marty (1851-1913). Illustrateur, Recueil. Œuvre d'Édouard Marty
  • (fr) Édouard Marty, professeur au lycée de Toulouse, Histoire universelle de l'art, Albin Michel. Paris,

Musée[modifier | modifier le code]

Le musée d’art et d’archéologie d’Aurillac[2] expose certaines de ses œuvres.

Hommages[modifier | modifier le code]

  • Exposition rétrospective des œuvres d'Édouard Marty au musée Hippolyte de Parieu à Aurillac, du 1er août au 15 septembre 1960.
  • Une rue Édouard Marty rend hommage au peintre auvergnat à Aurillac.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Édouard Marty, 18 juin 1851-11 novembre 1906, Poligny : Impr. de A. Jacquin, , 32 p.
  • (fr) Un artiste : Edouard Marty, 1851-1913 / L. Marty,
  • (fr) Victor Fonfreide, Camille Gandilhon Gens d'Armes, Un artiste auvergnat, Edouard Marty, Aurillac : Impr.-édition de "l'Union sociale de la Haute-Auvergne" ; Paris : héliog. Aulard et Jung (illustrations), , 34 p.
  • (fr) Musée Hippolyte de Parieu (Aurillac) Isabelle Marty, Exposition Marty (Édouard). 1960, Aurillac : Musée H. de Parieu (Impr. moderne), 1960, , 32 p.
  • (fr) Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, éditions Gründ
  • (fr) Gérald Schurr, Valeurs de demain : les petits maîtres de la peinture, 1820-1920, vol. 2, éditions de l'Amateur. Paris, , 1120 p. (ISBN 2-85917-378-1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On écrit aussi parfois Lavernhe. Le cadastre napoléonien de 1824 orthographie Lavergne
  2. Le musée d'Art et d'Archéologie d'Aurillac

Liens externes[modifier | modifier le code]