Espace numérique de travail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les différentes composantes de l'environnement numérique de travail (ou digital workplace en anglais)
Les différentes composantes de l'espace numérique de travail (ou digital workplace en anglais)

Un espace numérique de travail (ENT) ou environnement numérique de travail (digital workplace en anglais) est un ensemble de techniques permettant à un professionnel d'accéder à toutes ses informations de travail, de communiquer et de collaborer sur ces projets et activités. L'espace numérique de travail intègre généralement un moteur de recherche, une gestion documentaire et un réseau social d'entreprise. Il représente un développement ultérieur de l'intranet, permettant le travail à domicile et le travail flexible dans le temps et l'espace [1].

Mobilité[modifier | modifier le code]

L'espace numérique de travail doit prendre en compte deux types d'usages :

  • les pratiques bureautiques : publications de documents de travail conséquents, échanges structurés, gestion de projet complexe...
  • les pratiques mobiles : information rapide, notifications, dialogue en ligne, lecture de veille, annotation ou commentaire sur le corps d’un document, coordination en équipe[2]...

Le baromètre « Digital workplace 2018 » mesure la perception et l'évolution de l'espace numérique de travail. Cette enquête est réalisée par l'IFOP auprès de plus de 1 015 collaborateurs dont 300 milléniaux (nés entre 1983-2000)[3]. Selon cette enquête, seuls 35 % des collaborateurs sont équipés en PC portables et téléphones mobiles, ce qui reflète un déploiement et des usages encore limités. Pour 37 % des managers, c'est la résistance au changement qui reste le principal obstacle[4].

Interopérabilité[modifier | modifier le code]

La multiplication des applications et des équipements est un frein au développement d'un espace numérique de travail cohérent. La qualité des réseaux est aussi un facteur important pour l'utilisation de ces outils dans le cadre professionnel[4]. Afin de permettre une transformation durable des méthodes de travail, l’interopérabilité des données doit être garantie par un système d'information facilitant le dialogue entre les applications[5].

Adaptation aux différents domaines d'activité[modifier | modifier le code]

La transformation numérique touche l'ensemble des secteurs d'activité et l'espace numérique de travail doit s'adapter au contexte professionnel de chaque domaine concerné.

Domaine de l'éducation[modifier | modifier le code]

L'espace numérique de travail (ENT) désigne d'une façon générale un ensemble d'outils en ligne qui permet un accès à distance à des ressources numériques. Dans le domaine de l'éducation, en France, les « ENT » sont très utilisés depuis la fin des années 2000. L'ENT, parfois appelé appelé « portail unique » ou « bureau virtuel » regroupe des services aux usagers et aux personnels. Il est mis à disposition dans le cadre d'une compétence partagée entre l'État et les collectivités territoriales. L'ENT prolonge l'usage du numérique en général, vecteur de réussite de tous les élèves, et la bonne communication entre les différents acteurs de cette réussite[6].

La définition de l'ENT donnée par le ministère français de l'Éducation nationale (SDET V6.3, Schéma directeur des espaces de travail) est la suivante[7] :

« Un espace numérique de travail (ENT) désigne un ensemble intégré de services numériques choisis et mis à disposition de tous les acteurs de la communauté éducative d'une ou plusieurs écoles ou d'un ou plusieurs établissements scolaires dans un cadre de confiance défini par un schéma directeur des ENT et par ses annexes. Il constitue un point d'entrée unifié permettant à l'utilisateur d'accéder, selon son profil et son niveau d'habilitation, à ses services et contenus numériques. Il offre un lieu d'échange et de collaboration entre ses usagers, et avec d'autres communautés en relation avec l'école ou l'établissement. »

Domaine de l'industrie[modifier | modifier le code]

Dans le domaine industriel par exemple, l'implémentation d'écran tactile dans les ateliers, l'avènement de la 3D et de la réalité virtuelle nécessite de nouvelles compétences [8],[9].

Domaine juridique[modifier | modifier le code]

L'informatisation des procédures judiciaires nécessite de mettre en place la traçabilité de la communication et la simplification du processus de signature. "Le juge a ses habitudes et il a besoin d’avoir tout devant lui. Le vrai défi est de trouver l’environnement informatique qui lui permettra de continuer à faire tout ce qu’il fait actuellement sur papier"[10].

Domaine agricole[modifier | modifier le code]

Les espaces numériques de travail sont susceptibles d'intéresser le domaine agricole et en particulier l'enseignement agricole[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Comprendre ce qu'est une digital workplace en 6 questions », journaldunet.com,‎ (lire en ligne, consulté le 1er décembre 2018)
  2. Les nouveaux environnements de travail numériques Tome 7, Lecko -, (lire en ligne), p. 145
  3. « Baromètre Digital Workplace 2018 »,
  4. a et b « Transformation digitale : les Français souhaitent être mieux accompagnés », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 2 décembre 2018)
  5. Etat de l’art de la transformation interne des organisations, Lecko, (lire en ligne), p. 44
  6. Espace Numérique de Travail (ENT),lire en ligne, sur le site de l'Institut des Hautes Études de l'Éducation et de la Formation (IH2EF), consulté le 15 février 2021
  7. « Qu'est-ce qu'un ENT ? », lire en ligne sur le site du ministère de l'Éducation nationale, consulté le 15 février 2021
  8. « La réalité virtuelle s’immisce dans la production industrielle », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 2 décembre 2018)
  9. L'Usine Nouvelle, « [Tribune] Valoriser et transformer notre savoir-faire industriel pour répondre aux besoins de l’usine du futur - Numerique », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne, consulté le 2 décembre 2018)
  10. « La justice prépare sa mue numérique », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 2 décembre 2018)
  11. Un exemple d'espace numérique de travail : région Bourgogne-Franche-Comté

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Luc Metzger, Où va le travail à l’ère du numérique, Éd. Presses des Mines via OpenEdition, 2013 (ISBN 2356710884 et 9782356710888), 274 p.
  • Collectif, Perspectives de l'économie numérique de l'OCDE 2017, Éd. OECD, 2018. (ISBN 9264282491 et 9789264282490), 376 p.
  • Gérald Gaglio, Caroline Datchary, Alexandra Bidet, Quand travailler, c’est s’organiser : La multi-activité à l’ère numérique, Éd. Presses des Mines via OpenEdition, 2017. (ISBN 2356714812 et 9782356714817). 222 p.
  • Patrice Flichy, Les nouvelles frontières du travail à l'ère numérique, Le Seuil, , 432 p..

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]