Aller au contenu

École nationale supérieure d'électricité et mécanique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
École nationale supérieure d'électricité et de mécanique
Logo
Histoire
Fondation
Statut
Type
Nom officiel
المدرسة الوطنية العليا للكهرباء والميكانيك
Régime linguistique
Directeur
Badreddine Benameur
Membre de
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
765
Enseignants
66
Localisation
Pays
Campus
Bd Abdellah Ibrahim (Ex. Km 7, Route d'El Jadida) - Casablanca
Ville
Carte

L’École Nationale Supérieure d'Électricité et de Mécanique (ENSEM) (arabe : المدرسة الوطنية العليا للكهرباء والميكانيك) est l'une des écoles d’ingénieurs marocaines située à Casablanca fondée en 1986 et rattachée à l'Université Hassan II de Casablanca.

L’ENSEM est membre fondateur de la Fédération européenne des écoles d'ingénieurs de l'automobile et des transports (FEEIAT). Ses élèves et anciens élèves sont appelés les « ENSEMiens ».

Principales missions

[modifier | modifier le code]

L’École nationale supérieure d'électricité et de mécanique forme des ingénieurs de haut niveau scientifique, technique et managériale capables de mener à bien des projets et des missions dans le monde de l'entreprise ou celui de la recherche dans les domaines du Génie Électrique, Génie Mécanique, Génie Industriel et Génie Informatique.

Formation initiale

[modifier | modifier le code]

Cursus ingénieur

[modifier | modifier le code]

Le recrutement des élèves-ingénieurs est majoritairement basé sur les classes préparatoires scientifiques (filières MP, PSI et TSI) par la voie du concours national commun (CNC). L'école réserve également quelques places pour les meilleurs candidats issus du DUT sur base d'une étude de dossier ainsi que pour les candidats universitaires ayant un DEUG, DEUT ou une Licence sur base d'un concours écrit.

Spécialités

[modifier | modifier le code]

L'ENSEM délivre un diplôme d'ingénieur en 11 spécialités, chacune rattachée à un département :

Département Titre de la spécialité du diplôme d'ingénieur
Génie électrique Génie Électrique, Systèmes Embarquées et Télécommunications (GESET) Génie des Systèmes Électriques (GSE) Génie Électrique, Contrôle Automatique des Procédés Industriels (GECAPI)
Génie mécanique Génie des Systèmes Mécaniques (GSM)

Conception Mécanique et Production Intégrée (CMPI)

Qualité, Maintenance et Sécurité Industrielle (QMSI)

Procédés Industriels en Plasturgie (PIP)

Génie informatique Génie Logiciel et Digitalisation
Génie industriel et logistique Management Industriel

Logistique

Programmes d'échange

[modifier | modifier le code]

L'ENSEM dispose de plusieurs partenariats d'échange académique avec de grandes écoles d'ingénieurs et universités internationales. Offrant ainsi à ses élèves-ingénieurs les plus méritants la possibilité de poursuivre leurs études à l'étranger :

L'ENSEM dispense des formations doctorales dans trois disciplines :

  • Génie Électrique
  • Génie Mécanique
  • Génie Informatique
  • Génie industriel et logistique

L’ENSEM compte quatre laboratoires de recherche :

  • Laboratoire Informatique des Systèmes et Énergies Renouvelables (LISER)
  • Laboratoire Technologies de Constructions et des Systèmes Industriels (LTCSI)
  • Laboratoire Contrôle et Caractérisation Mécanique des Matériaux et Structure (LCCMMS)
  • Laboratoire Réseaux, Informatique, Télécommunications et Multimédia (RITM)

Anciens étudiants

[modifier | modifier le code]
  • Mohamed Ghazali (ENSEM '96), Secrétaire général du ministère de l’Énergie, des Mines et du Développement durable[1].

Notes et références

[modifier | modifier le code]

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]