École royale de l'air de Marrakech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Insigne de l'École Royale de l'Air
École Royale de l'Air
Histoire et statut
Fondation
Type
Régime linguistique
Localisation
Campus
Base Ecoles des Forces Royales Air
Localisation
Pays
Divers
Devise
Dieu, Patrie, Roi
الله ,الوطن ,الملك

L'École Royale de l'Air (en arabe : المدرسة الملكية الجوية) est une grande école d’ingénieur[1] et une prestigieuse école militaire marocaine formant des officiers aviateurs, située à Marrakech et créée en 1970.

Statut[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un établissment d'enseignement supérieur sous la tutelle de l'Administration de la Défense Nationale et sous l'autorité pédagogique du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientique [2] . Il fait partie des établissements d’enseignement supérieur ne relevant pas des universités (EESNRPU)[3] qui délivrent un diplôme d'ingénieur d'état.

En effet, l'École Royale de l’Air fait partie des grandes écoles d’ingénieurs participant au Concours national commun (CNC)[1].

L'École Royale de l'Air comporte actuellement, outre un lycée d'excellence intégré[2], deux cycles d'études supérieurs.

Diplômes et filières[modifier | modifier le code]

Cycle d'ingénieur d'État [2][modifier | modifier le code]

D'une durée de 3 ans après avoir validé les 2 années des classes préparatoires MPSI/MP et réussi le CNC, soit 5 ans en total, ce cycle mène au diplôme d'ingénieur d'état en :

  • Génie aéronautique (ingénierie en systèmes aéronautiques)
  • Pilotage

Cycle de licence [2][modifier | modifier le code]

D'une durée de 3 ans, ce cycle mène au Diplôme d'Éudes Universitaires Professionnelles (DEUP) en :

  • Pilotage
  • Navigation
  • Renseignement-Interprétation-Analyse
  • Contrôle de la Circulation Aérienne

Régime des études et modalités d'évaluation[modifier | modifier le code]

Le régime des études et modalités d'évaluation sont fixés par arrêté conjoint de l'autorité gouvernementale chargée de l'enseignement supérieur et l'autorité gouvernementale chargée l'administration de la défense nationale. [2]

Note[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Concours National Commun - Grandes Écoles d'Ingénieur », sur www.cpge.ac.ma (consulté le 6 mars 2019)
  2. a b c d et e « Décret n°2-14-645 portant réorganisation de l'École Royale de l'Air », sur http://www.sgg.gov.ma, Bulletin Officiel du Royaume du Maroc N°6314, (consulté le 6 mars 2019)
  3. « Etablissements d’enseignement supérieur ne relevant pas des universités | Ministère de l'Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique », sur www.enssup.gov.ma (consulté le 6 mars 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]