Zonta International

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Zonta est un club international de service, interprofessionnel, apolitique et non confessionnel. Il regroupe des femmes et des hommes du monde entier qui exercent des responsabilités dans l'administration, le commerce, l'industrie, les professions libérales. Ses membres mettent leurs capacités au service d'autrui en conduisant des réflexions et des actions ayant pour but la promotion des femmes dans la vie sociale et culturelle.

Zonta est présent dans plus de 70 pays et a environ 34 000 membres. Les membres de cette organisation sont en majorité des femmes, mais quelques hommes en font partie. Il y a une grande diversité de cultures et des situations de vie mais il existe un but commun : celui d'améliorer la situation légale, professionnelle, politique et économique des femmes à travers le monde.

Projets[modifier | modifier le code]

Zonta a trois projets de service international et un nombre de bourses permanentes qui sont soutenus et financés par 1250 clubs Zonta partout à travers le monde. Ces projets et bourses bénéficient aux femmes et aux enfants, particulièrement à travers les organisations éducatives et par des formations éducatifs. Chaque club a aussi son programme local.

Le Zonta possède le statut d'Organisation non gouvernementale avec voix consultative auprès du Conseil Economique et Social de l'ONU. Il a des observateurs auprès des Nations unies, de l'UNESCO, de l'UNICEF, de l'OIT (Organisation International du travail) et du Conseil de l'Europe. Zonta International a des représentants aux Nations unies.

Le Zonta International soutient la ratification de la Convention des Nations unies pour l'élimination de toutes les formes de discriminations envers les femmes (CEDAW) et du protocole additionnel de cette Convention.

Le Zonta s'est engagé sur le principe que les droits des femmes sont partie intégrante des droits de l'être humain.

L'appartenance à Zonta n'est pas seulement une occasion d'améliorer le statut de la femme, elle apporte aussi le plaisir de se lier d'amitié avec des femmes de toutes origines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Zonta International fut fondé le 8 novembre 1919 à Buffalo (État de New York) par Mary E. Jenkins ; éditeur du Herald de Syracuse. Elle réunit des femmes qui, pendant la première guerre mondiale, occupaient des postes importants.

Dans l'exercice de leurs professions, elles avaient compris le rôle moral, civique et social qu'elles pouvaient jouer. S'inspirant des clubs masculins (Rotary et Kiwanis) qui venaient d'être formés, elles orientèrent leur action vers la promotion de la femme.

Structure[modifier | modifier le code]

Mondialement, Zonta Internation est divisé en 30 districts rattachés à un pays ou plus. Zonta est administré par un bureau international qui est dirigé par la présidente de ZI et composé des comités internationaux variés. Lors du biennal du convention international, les délégués des clubs du monde entier élisent ce bureau et sa présidente pour une période de deux ans.

Le gouverneur de chacun des 30 districts établit un lien entre les clubs, le district et le bureau international.

Le siège de Zonta International est situé à Chicago depuis 1928. L'administration du siège à Chicago comprend un directeur exécutif et 17 employées.

Zonta et Les Nations Unis[modifier | modifier le code]

Le Comité des Nations Unies est constitué - mais n'est pas limité à- des représentants nommés par les différents sites des Nations Unies. Il diffuse et reçoit des informations pertinentes et favorise les relations entre les Nations Unis, ses agences, et Zonta International. Le présidente du comité des Nations Unis est Jackie Shapiro.

Zonta a onze représentantes des Nation Unies et une consultante au cours du récent biennum. Huite sont en Europe et quatre sont aux États-Unis. Zonta a aussi envoyé des représentantes aux commissions économiques dans des régions variées. Zonta a souvent fourni des membres pour les groupes de travail avec les experts de l'ONU comme lors d'une rencontre récente à Turku, en Finlande, sur le thème "la femme et le droit économique et social".

Le comité international fait son compte rendu par la biais la représentante de Zonta International à l'ONU au bureau de Zonta International, et donne des recommandations pour les actions à suivre.

Le sous-comité européen aux Nations unies[modifier | modifier le code]

Les optiques du sous-comité seront:

  • Continuer de consolider les acquis de la femme en Europe.
  • Utiliser les compétences des Zontiens grâce à la coopération avec les décisionnaires et les législateurs.
  • Rechercher des solutions appropriées aux difficultés rencontrées par les femmes.
  • Partager des informations avec des Zontiennes.

La vision du Zonta[modifier | modifier le code]

Le Zonta International veut promouvoir un monde dans lequel les droits humains et les libertés fondamentales sont assurés pour toutes les femmes afin que les droits légaux, politiques, professionnels, économiques, les droits à l'éducation, à la santé ne soient pas limités à cause de leur sexe.

Pendant le biennum 2004-2006, le Zont International va mettre l'accent sur 3 buts spécifiques et va travailler pour: - s'assurer que toutes les femmes reçoivent une éducation de base et des soins médicaux et qu'elles accèdent à l'enseignement supérieur à égalité avec les hommes.

-éradiquer toutes formes de discrimination et de violence à l'encontre des femmes au moyen de la prévention et d'approches plus innovantes pour éliminer les abus.

-éliminer le trafic de femmes en accord avec le support du Protocole de l'ONU qui s'ajoute à la Convention contre le Crime Transnational Organisé.

Objectifs Zonta 2004-2006[modifier | modifier le code]

  • Concentrer notre mission pour vraiment améliorer le statut de la femme.
  • Choisir seulement les projets de service et les plaidoyers qui font avancer le statut des femmes.
  • Renforcer notre identité d'organisation internationale en visant les problèmes mondiaux.
  • Gagner la reconnaissance et la confiance publique à travers des actions responsables basées sur la connaissance du sujet.
  • Devenir une organisation dont les avis sont recherchés et estimés.

Combiner Service et défense[modifier | modifier le code]

  • Combiner les programmes de service et de plaidoyer afin d'améliorer les effets de notre travail.
  • Identifier les problèmes importants des femmes et rechercher ceux qui soutiennent ces actions.
  • Agir au niveau approprié, club, district, international, coopérer si nécessaire pour maximiser les résultats.
  • Travailler avec des organismes ayant des objectifs similaires si c'est possible.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]