William Leggo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Augustus Leggo en 1871
Prince Arthur, première photographie imprimée par le procédé de Leggo, Canadian Illustrated News, 1869

William Augustus Leggo, né le 25 janvier 1830à Québec, mort le 21 juillet 1915 à Lachute (Canada), fut un inventeur, graveur, photographe et homme d'affaires canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Québec, il fut notamment l'un des inventeurs de la technique de reproduction photochimique, également connue sous le nom de leggotypie, et le concepteur de la reproduction photographique, nommé photographie grenée (granular photography).

Leggotype[modifier | modifier le code]

Le leggotype breveté en 1865 est un cliché en relief, réalisé à partir d’une photographie avec une gravure à l’acide. Il ne restitue pas les demi-teintes. Leggo va imaginer de projeter la photographie à travers deux plaques de verre striées de lignes parallèles et disposés perpendiculairement, formant un quadrillage. L’image est décomposée en points aux contours flous, de dimensions proportionnelles à l’intensité lumineuse. La plaque ainsi insolée est gravée, le flou des contours disparaît et le résultat est une image tramée formée de points minuscules noir sur blanc, mais qui donnent optiquement la vision des demi-teintes. C’est la photographie grenée ou granulaire, qui deviendra plus tard la similigravure universellement employée.

Le principe de la trame sera repris bien plus tard par l’américain Frederic Eugene Ives.

En 1868, il fonde, avec le soutien financier et technique de George-Édouard Desbarats, la Leggo and Company de laquelle naîtra le périodique Canadian Illustrated News qui représenta la première photographie grenée en 1871.

Références[modifier | modifier le code]