William Henry Vanderbilt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Henry Vanderbilt

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait par Jonathan Eastman Johnson.

Naissance 8 mai 1821
New Brunswick (New Jersey)
Décès 8 décembre 1885 (à 64 ans)
New York
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Homme d'affaires
Ascendants
Famille
Signature de William Henry Vanderbilt

William Henry Vanderbilt (8 mai 1821 à New Brunswick (New Jersey)8 décembre 1885 à New York) était un homme d'affaires américain et un membre de l'importante famille Vanderbilt. Il était un des 13 enfants de Cornelius Vanderbilt (1794-1877) surnommé le Commodore. À sa mort, il était l'homme le plus riche du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

William Vanderbilt naquit à New Brunswick, au New Jersey[1] le 8 mai 1821. En 1841 il épousa Maria Louisa Kissam (1821–1896), fille d'un ministre presbytérien. En 1877, il hérita de son père, le "Commodore" Cornelius Vanderbilt magnat des chemins de fer, d'environ 100 millions de dollars. Lorsqu'il mourut à son tour 9 ans plus tard, cette somme atteignait 194 millions.

Carrière[modifier | modifier le code]

Son père a soigneusement supervisé sa formation dans les affaires, le faisant débuter à 19 ans comme commis dans une banque de New York. Après avoir rejoint la direction de la compagnie Staten Island Railway, il en est le président en 1862, puis trois ans plus tard il est nommé vice-président de la Hudson River railway.

Il succède à la mort de son père et devient président de la Lake Shore and Michigan Southern Railway, de la Canada Southern Railway (en) et la Michigan Central Railroad.

Décès[modifier | modifier le code]

Il mourut le 8 décembre 1885 à New York City. Il fut inhumé dans le mausolée de la famille Vanderbilt au cimetière morave de New Dorp sur Staten Island, New York. Son capital fut partagé entre ses 8 enfants et sa femme ; une grosse part alla aux deux fils aînés William Kissam Vanderbilt et Cornelius Vanderbilt II.

Enfants[modifier | modifier le code]

Les enfants de William H. Vanderbilt et de Maria Louisa Kissam :

Holdings ferroviaires[modifier | modifier le code]

The Modern Colossus of Rail Roads.

Il contrôlait les compagnies suivantes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]