William Kissam Vanderbilt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Kissam Vanderbilt

alt=Description de l'image William KissamVanderbilt.jpg.
Naissance 12 décembre 1849
Staten Island
Décès 22 juillet 1920
Paris
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession
Ascendants
Conjoint
Alva Erskine Smith
Anne Harriman Sands Rutherfurd
Descendants
Famille
Signature de William Kissam Vanderbilt

William Kissam Vanderbilt (12 décembre 1849 - 22 juillet 1920) était un homme d'affaires et éleveur de chevaux américain, membre de l'importante famille Vanderbilt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Portrait de William Kissam Vanderbilt.

Second fils de William Henry Vanderbilt, de qui il reçut en héritage 55 millions de dollars, et petit-fils de Cornelius Vanderbilt, il travailla jusqu'en 1903 dans l'entreprise familiale de chemin de fer. Ses fils, William Kissam Vanderbilt II et Harold Stirling Vanderbilt seront les derniers à travailler dans ce domaine : la famille perd son monopole dans les années 1950.

Sa première femme fut Alva Erskine Smith, épousée le 20 avril 1875. Née en 1853 à Mobile (Alabama) de Murray Forbes Smith, marchand possédant une plantation, et de Phoebe Ann Desha (fille de Robert Desha), et la mère de ses enfants, elle obligea une de ses filles, Consuelo à épouser en 1895 Charles Spencer-Churchill, 9e duc de Marlborough dont elle se sépara en 1906 et le divorce prononcé en 1921, se remarier la même année avec Jacques Balsan.

Peu de temps après, le couple Vanderbilt divorce et Anna épouse Oliver Belmont, un politicien et homme d'affaires américain.

En 1903 William se remarie avec Anne Harriman, fille du banquier Oliver Harriman et veuve du sportif Samuel Stevens Sands et du fils de l'astronome Lewis Morris Rutherfurd, Lewis Morris Rutherfurd, Jr. Son second mari meurt en Suisse en 1901. Elle a deux fils de son premier mariage, deux filles de son deuxième et aucun enfant avec Vanderbilt.

Après la mort de son frère, Cornelius Vanderbilt II (en), en 1899, William est considéré comme le chef de famille.

Comme les autres membres de sa famille il fit construire de magnifiques maisons : Idle Hour (1900) à Long Island et Marble House (en) (1892), dessinée par Richard Morris Hunt, à Newport.

Hunt a également dessiné en 1883 un hôtel particulier au 660 (en) de la Cinquième Avenue.

William Kissam est également copropriétaire du yacht Defender, qui remporte en 1895 la Coupe de l'America et le président du Century Theatre (en).

Il fair construire le Long Island Motor Parkway (en).

Courses de pur-sangs[modifier | modifier le code]

Vanderbilt est l'un des fondateurs du The Jockey Club (en), et le président et actionnaire du Sheepshead Bay Race Track (en) à Brooklyn.

Il a également possédé une fructueuse écurie de course et l'Haras du Quesnay (en).

Ses chevaux ont remporté de nombreux prix :

Sources[modifier | modifier le code]

  • Carole Case, The Right Blood: America's Aristocrats in Thoroughbred Racing, 2000

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :