New Brunswick (New Jersey)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Nouveau-Brunswick
New Brunswick
Image illustrative de l'article New Brunswick (New Jersey)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du New Jersey New Jersey
Comté Middlesex
Type de localité City
Maire James M. Cahill
Code FIPS 3402351210
GNIS 0885318
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 732/848 et 908
Démographie
Population 55 181 hab. (2010)
Densité 3 680 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 29′ 12″ N 74° 26′ 40″ O / 40.486666666667, -74.44444444444440° 29′ 12″ Nord 74° 26′ 40″ Ouest / 40.486666666667, -74.444444444444  
Altitude 19 m
Superficie 1 499,5 ha = 14,995 km2
· dont terre 13,539 km2 (90,29 %)
· dont eau 1,46 km2 (9,71 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Divers
Fondation 30 décembre 1730
Municipalité depuis 1er septembre 1784
Surnom « The Healthcare City », « The Hub City »
Localisation
Carte du comté de Middlesex
Carte du comté de Middlesex

Géolocalisation sur la carte : New Jersey

Voir sur la carte administrative du New Jersey
City locator 14.svg
New Brunswick

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
New Brunswick

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
New Brunswick
Liens
Site web http://www.cityofnewbrunswick.org

New Brunswick est une ville américaine de l'État du New Jersey, siège du comté de Middlesex, également connue sous les noms de « Healthcare city » (la ville de la santé) ou de « Hub city » (la ville hub). Elle se situe à 50 km au sud-ouest de New York, sur la rive sud du Raritan, à environ 24 km de l'embouchure du fleuve. En 2006, le bureau du recensement des États-Unis a estimé sa population à 50 172 habitants.

New Brunswick fut délimitée par charte royale le 30 décembre 1730, entre d'autres communes du comté de Middlesex et du comté du Somerset, et le fut à nouveau par charte royale le 12 février 1763. La ville conserva alors les mêmes frontières communales mais fut divisée en un district nord et un district sud. Le premier septembre 1784, une loi votée par l'assemblée législative du New Jersey lui accorde le statut de cité[1].

En tant que siège du comté de Middlesex, New Brunswick possède de nombreux services, bureaux administratifs et équipements liés au gouvernement du comté. La ville accueille également la plus grande partie du campus de l'université Rutgers de même que l'UMDNJ (University of Medecine and Dentistry of New Jersey, l'université de médecine et d'odontologie du New Jersey). Ses surnoms, la « ville de la santé » et la « ville hub », sont le reflet de son statut de centre urbain majeur du centre du New Jersey desservi par un réseau ferroviaire dense au XIXe siècle et qui concentre aujourd'hui des équipements du secteur de la santé : aussi bien l'hôpital universitaire Robert Wood Johnson et l'hôpital universitaire de Saint Peter, tous deux affiliés à l'UMDNJ, que les sièges sociaux et les usines de plusieurs grands groupes pharmaceutiques tels que Johnson & Johnson et Bristol-Myers Squibb.

New Brunswick est remarquable par sa communauté hongroise. Elle compta près d'un quart de la population d'origine hongroise résidant au New Jersey. Cette communauté est aujourd'hui dans l'ensemble toujours florissante.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le site de New Brunswick où les premiers colons s'implantèrent en 1681 fut d'abord habité par le peuple amérindien des Lenapes. Cette première colonie fut appelée « Prigmore's Swamp » de 1681 à 1697 puis « Indian's Ferry » de 1691 à 1714. Ce n'est qu'à partir de 1714 que la jeune colonie prit le nom de « New Brunswick » d'après celui de la ville allemande de Braunschweig. Braunschweig était une ville influente et puissante au sein de la ligue hanséatique, puis du Saint-Empire romain germanique, et fut le siège du duché puis de la principauté de Hanovre dont le prince-électeur devint le roi George Ier de Grande-Bretagne qui régna entre 1714 et 1727.

Période coloniale et premières années de l'histoire américaine[modifier | modifier le code]

Située sur les rives du Raritan, à mi-chemin entre New York et Philadelphie sur une des premières importantes voies d'accès connue sous le nom de « King's Higway », New Brunswick devint un centre majeur pour les marchands et les voyageurs de l'ère coloniale. Elle fut incorporée en 1736 et obtint une charte de cité en 1784. Pendant la guerre d'indépendance l'armée britannique occupa la ville l'hiver 1776-1777.

En 1776, la Déclaration d'indépendance fut d'abord lue en public à Philadelphie, après y avoir été promulguée par le congrès continental, puis fut lue pour la troisième fois en public à New Brunswick.

Géographie[modifier | modifier le code]

Plan de la ville de New Brunswick.
Carte de New Brunswick réalisé par le bureau du recensement des États-Unis.

Démographie[modifier | modifier le code]

Population à New Brunswick.
Année du recensement 1850 1860 1870 1880 1890 1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960 1970 1980 1990 2000 2006
Nombre d'habitant 10 019 11 256 15 058 17 166 18 603 20 005 23 388 32 779 34 555 33 180 38 811 40 139 41 885 41 442 41 711 48 573 50 172
Taux d'accroissement démographique - 12,3 % 33,8 % 14,0 % 8,4 % 7,5 % 16,9 % 40,2 % 5,4 % -4,0 % 17,0 % 3,4 % 4,3 % -1,1 % 0,6 % 16,5 % 3,3 %
Recensements effectués par le bureau du recensement des États-Unis. Les données pour 2006 sont des estimations.

Organisation administrative[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Établissements publics[modifier | modifier le code]

Enseignement supérieur[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Secteur de la santé[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Art[modifier | modifier le code]

New Brunswick fut un important centre d'avant-garde artistique dans les années 50-70, lié notamment au mouvement fluxus, avec des artistes tels que Allan Kaprow, George Segal, George Brecht, Robert Whitman, Robert Watts, Lucas Samaras, Geoffrey Hendricks et Roy Lichtenstein. Certains d'entre eux enseignèrent à l'université Rutgers. On faisait parfois référence à cet ensemble d'artiste sous le nom d'« école du New Jersey » ou encore d'« école de peinture du New Jersey ».

Musique[modifier | modifier le code]

New Brunswick possède une scène musicale punk rock riche de nombreux groupes dont les plus connus sont The Bouncing Souls, Lifetime, Thursday, The Gaslight Anthem et Sticks & Stones. Cette scène est souvent engagée politiquement, ou du moins indépendante d'esprit, dans les messages qu'elle véhicule, le mouvement « Do it yourself » reliant les deux positions.

Théâtres[modifier | modifier le code]

  • Crossroads Theatre
  • George Street Playhouse
  • State Theatre

Le State Theatre accueille également les représentations de l'American Repertory Ballet et de la Princeton Ballet School.

L'université Rutgers compte de nombreuses compagnies théatrales d'étudiants qui jouent toutes sorte de pièces allant du répertoire classique de Shakespeare, au pièce de cabaret, en passant par les comédies musicales.

Musées[modifier | modifier le code]

  • Jane Voorhees Zimmerli Art Museum, musée d'art fondé en 1966 au sein de l'université Rutgers.
  • Albus Cavus, galerie d'art ouverte en septembre 2002.
  • Rutgers University Geology Museum, musée de géologie du Cook College, une division de l'université Rutgers.
  • New Jersey Agricultural Museum, musée du New Jersey consacré à l'agriculture appartenant lui aussi au Cook College.

Restaurants[modifier | modifier le code]

  • Principaux restaurants :
    • Stage Left
    • Old Man Rafferty's
    • The Frog and The Peach[2]
    • Clydz, Makeda's
    • Verdigre
    • Catherine Lombardi
    • Delta's
    • Panico's
    • Nova Terra
    • The Old Bay
    • Hotoke
    • Soho on George
  • Principaux pubs :
    • McCormick's Pub
    • Dolls Place
    • Tumulty's Pub
    • Olde Queens Tavern
    • Stuff Yer Face
    • Marita's Cantina
    • Harvest Moon Brewery

Plusieurs de ces établissements, comme le Court Tavern, Old Bay, Nova Terra, Tumulty's, Harvest Moon Brewery et bien d'autres encore, sont également des lieux de concert où se produisent les nombreux groupes basés à New Brunswick.

New Brunswick dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

  • En littérature :
    • la série des Mrs. Pollifax de Dorothy Gilman.

Monuments et lieux notables[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
  • Albany Street Bridge, pont qui permet de traverser le Raritan et de rejoindre Highland Park
  • Bishop House, 115 College Avenue, un manoir de style italien construit par James Bishop, classé depuis 1976.
  • Le manoir Buccleuch à Buccleuch Park.
  • Christ Church Episcopal Churchyard, l'église épiscopale de New Brunswick.
  • La maison de Henry Guest, échevin (alderman) de New Brunswick et ami de John Adams et de Thomas Paine.
  • L'église apostolique de St. Peter (St. Pierre), 94 Somerset Streer, construite en 1856.
  • Le canal Delaware et Raritan.
  • Le lieu de naissance du poète Joyce Kilmer.
  • Kilmer Square, un centre commercial sur Albany Street.
  • Le cimetière Willow Grove, près du centre-ville.
  • Le palais de justice du comté de Middlesex, centre-ville. C'est ici qu'Assata Shakur (membre des Black Panthers et de la Black Liberation Army) fut condamnée en 1977 avant de s'évader de sa prison et de s'exiler à Cuba.

Résidents connus[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Story of New Jersey's Civil Boundaries: 1606-1968, John P. Snyder, Bureau of Geology and Topography ; Trenton, New Jersey ; 1969. p. 171.
  2. Site internet du restaurant The Frog and The Peach
  3. (fr) Fiche du film sur Allociné.
  4. a et b (en) (en) Who Was Who in America, Historical Volume, 1607-1896, Chicago, Marquis Who's Who,‎ 1967
  5. (en) Joseph L. Reichler (éditeur), The Baseball Encyclopedia, New York, Macmillan Publishing,‎ 1979, 4e éd. (1re éd. 1969), 2245 p. (ISBN 0-02-578970-8)
  6. (en) Jim Axelrod sur le site de CBS News, (consulté le 16 mai 2008).
  7. (en) profil de James Berardinelli sur Rotten Tomatoes (consulté le 16 mai 2008).
  8. (en) James Bishop (consulté le 19 mai 2008).
  9. (en) Gary Brokaw sur Basketball-Reference.com (consulté le 19 mai 2008).
  10. (en) 'Acting 'Runs In The Family', CBS News. "Born Michael Kirk Douglas in New Brunswick, N.J., Sept. 25, 1944"
  11. (en) A. Walton White Evans Family Papers, 1709-1891 (consulté le 6 juin 2008)
  12. (en) Augustus Albert Hardenbergh (consulté le 6 juin 2008).
  13. (en) Lossing's Field Book of the Revolution, Vol. II., Supplement I., (consulté le 6 juin 2008)
  14. (en) IJS Receives Archives of Composer/Pianist James P. Johnson (consulté le 19 mai 2008).
  15. (en) Littleton Kirkpatrick, Biographical Directory of the United States Congress (consulté le 2 juin 2008).
  16. (en) "The right song at the right time in the right movie: Doors of Hollywood swung open for musician after 1987 Academy Award" (consulté le 2 juin 2008).
  17. (en) New Jersey Governor George Sebastian Silzer (consulté le 6 juin 2008).
  18. (en) John Van Dyke, Biographical Directory of the United States Congress] (consulté le 6 juin 2008).