Vin de Corse (AOC)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Corse
Corsica AOC.png
Zone 3 : terroirs du vin de Corse.
Désignation(s) Corse
Appellation(s) principale(s) vin de Corse, ou corse
Type d'appellation(s) AOC-AOP
Reconnue depuis 1976
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble de CorseCoat of Arms of Corsica.svg
Localisation Haute-Corse et Corse-du-Sud
Climat tempéré méditerranéen
Ensoleillement
(moyenne annuelle)
2 700 heures
Superficie plantée 2 150 hectares
Cépages dominants grenache N, nielluccio N, sciaccarello N et vermentino (ou malvoisie de Corse) B[1]
Vins produits 90 % rouges et rosés, 10 % blancs
Production 90 360 hectolitres
Pieds à l'hectare minimum 4 000 pieds à l'hectare
Rendement moyen à l'hectare maximum 50 à 55 hectolitres par hectare
(45 à 50 pour les dénominations)[2]

Le vin de Corse, ou corse[3], est un vin d'appellation d'origine contrôlée produit sur l'ensemble du vignoble de Corse. Le nom de l'appellation peut être suivi des dénominations géographiques Calvi, coteaux du Cap-Corse, Figari, Porto-Vecchio et Sartène.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Période moderne[modifier | modifier le code]

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

L'appellation est reconnue par le décret du 2 avril 1976.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Cette plaine orientale, la seule de l'île, s'étend du sud de Bastia à Solenzara sur près de 80 kilomètres.

Orographie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Géologie de la Corse.

Alluvions récentes, marnes sableuses, tuf, dépôts du quaternaire.

Climatologie[modifier | modifier le code]

Vignoble[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Le vignoble s'étend sur les communes de :

Réserve du Président à Tallone
  • Département de Haute-Corse : Aghione, Aiti, Aléria, Algajola, Altiani, Antisanti, Aregno, Avapessa, Barrettali, Belgodère, Biguglia, Borgo, Brando, Cagnano, Calenzana, Calvi, Campi, Canale-di-Verde, Canari, Canavaggia, Casevecchie, Castellare-di-Casinca, Castello-di-Rostino, Castifao, Castirla, Cateri, Centuri, Cervione, Chiatra, Corbara, Costa, Erbajolo, Ersa, Feliceto, Focicchia, Furiani, Galéria, Gavignano, Ghisonaccia, Ghisoni, Giuncaggio, L'Ile-Rousse, Lama, Lavatoggio, Linguizzetta, Lucciana, Lugo-di-Nazza, Lumio, Luri, Manso, Meria, Moltifao, Moncale, Monte, Montegrosso, Monticello, Morosaglia, Morsiglia, Muro, Nessa, Nonza, Novella, Occhiatana, Ogliastro, Olcani, Olmeta-di-Capocorso, Olmo, Omessa, Palasca, Pancheraccia, Penta-di-Casinca, Piedicorte-di-Gaggio, Piedigriggio, Pietracorbara, Pietra-di-Verde, Pietralba, Pietraserena, Pietroso, Pigna, Pino, Poggio-di-Nazza, Poggio-Mezzana, Prato-di-Giovellina, Prunelli-di-Casacconi, Prunelli-di-Fiumorbo, Rogliano, Saliceto, San-Giuliano, San-Martino-di-Lota, San-Nicolao, Sant'Andréa-di-Cotone, Sant'Antonino, Santa-Lucia-di-Moriani, Santa-Maria-di-Lota, Santa-Maria-Poggio, Santa-Reparata-di-Balagna, Serra-di-Fiumorbo, Sisco, Solaro, Sorbo-Ocagnano, Soveria, Speloncato, Taglio-Isolaccio, Talasani, Tallone, Tomino, Tox, Tralonca, Urtaca, Valle-di-Campoloro, Ventiseri, Venzolasca, Vescovato, Vezzani, Vignale, Ville-di-Paraso, Ville-di-Pietrabugno, Zalana et Zilia.
  • Département de Corse-du-Sud : Afa, Ajaccio, Alata, Albitreccia, Ambiegna, Appietto, Arbellara, Arbori, Arro, Bastelicaccia, Belvédère-Campomoro, Bilia, Bonifacio, Calcatoggio, Cannelle, Carbuccia, Cargèse, Casaglione, Casalabriva, Cauro, Coggia, Cognocoli-Monticchi, Conca, Coti-Chiavari, Cuttoli-Corticchiato, Eccica-Suarella, Figari, Fozzano, Giuncheto, Granace, Grossa, Grosseto-Prugna, Lecci, Loreto-di-Tallano, Mela, Monacia-d'Aullène, Ocana, Olmeto, Olmiccia, Peri, Piana, Pianottoli-Caldarello, Pietrosella, Pila-Canale, Porto-Vecchio, Propriano, Saint-André-d'Orcino, San-Gavino-di-Carbini, Santa-Lucia-di-Tallano, Sari-d'Orcino, Sari-Solenzara, Sarrola-Carcopino, Sartène, Serra-di-Ferro, Sollacaro, Sotta, Tavaco, Valle-di-Mezzana, Vero, Vico, Viggianello, Villanova et Zonza.

Encépagement[modifier | modifier le code]

Vin de Corse

En rouge, les cépages principaux sont le grenache N, le nielluccio N et le sciaccarello N, complétés accessoirement par l'aléatico N, le barbarossa N, le carcajolo nero N, le carignan N, le cinsaut N, le minustello N, le mourvèdre N, la syrah N et le vermentino B (malvoisie de Corse).

En blanc, le cépage principal est le vermentino B (malvoisie de Corse), complété accessoirement par le biancu gentile B, le codivarta B, le genovese B et l'ugni blanc B (rossola).

Méthodes culturales et réglementations[modifier | modifier le code]

C'est là que depuis 1960 ont été créés de vastes vignobles aux cépages très productifs. Ces vins pour lesquels les rendements pouvaient atteindre 200 hl/ha étant devenus sans grand intérêt pour le négoce, c'est là aussi qu'on a arraché le plus et que les plans de restructuration furent les plus ambitieux.

De grandes coopératives traitent la vendange et vinifient selon les méthodes les plus modernes grâce à des équipements technologiquement avancés. C'est ici, qu'au début des années 1970, furent réalisés les premiers essais en conditions réelles de la machine à vendanger (marque Féménia).

Structure des exploitations[modifier | modifier le code]

Terroir et vins[modifier | modifier le code]

Commercialisation[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le code international d'écriture des cépages mentionne la couleur du raisin de la manière suivante : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  2. Décret du 7 octobre 2009.
  3. Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]