Villena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Villena
Blason de Villena
Héraldique
Drapeau de Villena
Drapeau
Image illustrative de l'article Villena
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté valencienne
Province Alicante
Maire
Mandat
Francisco Javier Esquembre Menor (Los Verdes de Europa)
2007
Code postal 03400
Démographie
Gentilé villenense ou villenero
Population 35 222 hab. (2009)
Densité 102 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 37′ 48″ N 0° 51′ 42″ O / 38.63, -0.861667 ()38° 37′ 48″ Nord 0° 51′ 42″ Ouest / 38.63, -0.861667 ()  
Altitude 505 m
Superficie 34 560 ha = 345,6 km2
Localisation
Localisation de Villena

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Villena

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Villena
Liens
Site web La mairie

Villena est une commune espagnole située dans la communauté valencienne (Espagne), dans la province d'Alicante, capitale de la comarque de l'Alto Vinalopó

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est traversée par le fleuve Vinalopó.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville fut reconquise aux Maures l'an 1240 par la couronne d'Aragon, mais ensuite attribuée à la couronne de Castille en 1244 par le traité d'Almizra[1]. Le seigneurie de Villena fut donné à l'infant Don Manuel, frère du roi Alphonse X le Sage et père de Don Juan Manuel. Ce seigneurie prit le rang de marquisat en 1366 pour le connétable de Castille Alphonse d'Aragon, mais celui-ci, se trouvant privé du titre de marquis en 1391 par les tuteurs de Henri III, tenta sans succès de faire restituer le susdit marquisat à son petit-fils Henri de Villena. Le titre accordé par la suite, en 1454, au très puissant favori des rois Jean II et Henri IV, Don Juan Pacheco, futur duc d'Escalona, étant encore porté de nos jours par ses descendants.

Administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ca) Antoni Ferrando Francés et Miquel Nicolàs Amorós, Història de la llengua catalana, Barcelone, Editorial UOC,‎ 2011, 2e éd., 552 p. (ISBN 978-84-9788-380-1)

Liens externes[modifier | modifier le code]