Vico Magistretti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vico Magistretti est un designer italien né à Milan en 1920 et décédé dans sa ville natale le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Lampe Atollo en opale blanche

Il termine ses études d’architecture en 1945 puis rejoint le studio de son père où il prendra part à de nombreux projets d'architecture et de design. C’est à la fin des années 1950 qu’il crée la chaise Carimate (pour Cassina) en bois rustique. Depuis, Vico Magistretti a multiplié les best-sellers pour les grands éditeurs de design : Artemide, Cassina, B&B Italia, O-Luce ou Kartell.

Ses réalisations figurent dans les collections permanentes du Museum of Modern Art[1].

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Son style se caractérise par une recherche de simplicité. « J’aurais aimé inventer le parapluie à cause de sa sim­plicité, de son néant, de sa tension. » Ainsi Vico Magistretti définit-il le design : une discipline aux antipodes de la stylisation forcenée et de l’utilisation embarrassante du signe, une démarche empirique basée sur l’existant[2].

La lampe Atollo créée en 1977, d'une simplicité géométrique presque abstraite, est emblématique de la recherche formelle de Magistretti : « J'aime les formes géométriques. J'aime créer des formes essentielles qui ressemblent à de simples volutes[3]. »

Réalisations marquantes[modifier | modifier le code]

Design[modifier | modifier le code]

Chaise Longue 1996 (De Padova)

Parmi ses très nombreuses créations, on peut retenir :

  • La chaise Carimate (1959), Cassina
  • La lampe Eclisse (1967), Artemide
  • La table Demetrio 45 (1966), Artemide
  • La chaise Selene (1969), Heller design (Artemide lors de la création)
  • La table Arcadia 100 (1970), (Artemide lors de la création)
  • La canapé Maralunga (1973), Cassina
  • La lampe Atollo (1977), O Luce
  • Le canapé Sindbad (1981), Cassina
  • La chaise Maui (1997), Kartell
  • Le canapé Poltrona Estesa (2000), Campeggi

Architecture[modifier | modifier le code]

Ses réalisations sont moins nombreuses que dans le domaine du design :

  • Quartier San Felice à Milan (1961)
  • Centre Cassa di Risparmio à Parme (1985)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collection du MoMA
  2. Texte de Cécile Desbois sur la chaise Selene
  3. Classiques Phaidon du design, Phaidon,‎ 2007 [détail de l’édition], III, 794

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) (en) Beppe Finessi, Vico Magistretti, Corraini Editore,‎ 2003 (ISBN 88-87942-62-5)