Vahan Mardirossian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vahan Mardirossian, né le 26 mai 1975 à Erevan (Arménie), est un pianiste et chef d'orchestre arménien[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence le piano à 7 ans et donne son premier récital 9 mois plus tard, ce qui l'amène à faire de nombreux concerts dans les différents pays de l'ex-URSS. À l'âge de 16 ans, il crée et dirige l'Orchestre de Chambre de Jeunes du Centre Culturel d'Arménie, ce pendant 2 ans. Installé à Paris en 1993, il entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) dans la classe de piano de Jacques Rouvier, et est également admis dans la classe de musique de chambre de Jean Mouillère. En 1996, il obtient le 1er prix de piano, le prix de musique de chambre et le diplôme supérieur du conservatoire, ce qui lui permet d'intégrer le cycle de perfectionnement (3e cycle). Il se produit aujourd'hui sur les scènes du monde entier.

En 2001, il enregistre et publie chez Intrada son premier album consacré à des pièces de Schubert, unanimement salué par la critique, obtenant notamment le Diapason d'Or.

En 2008, il est présent comme musicien sur un titre de l'album Enfant de la ville du slameur Grand Corps Malade.

À partir de septembre 2010, il prend la direction de l’Orchestre de Caen en qualité de chef principal.

Le 16 janvier 2013, il se produit avec Mourad Amirkhanian, Dana Ciocarlie et Karine Babjanyan, salle Gaveau à Paris[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]