Václav Pichl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Buste de Václav Pichl

Václav (Wenzel) Pichl est un compositeur tchèque, né le 25 septembre 1741 à Bechyne (près de Tábor en Bohême) et mort le 23 janvier 1805 à Vienne

Biographie[modifier | modifier le code]

De famille modeste, il commence ses études musicales avec Jan Pokorny, cantor de sa ville natale. En 1753, il devient choriste au collège jésuite de Breznice, puis se rend à Prague où il est violoniste au séminaire, tout en poursuivant des études de philosophie, de théologie et de droit à l'université.

En 1765, le compositeur Carl Ditters von Dittersdorf l'engage comme violoniste et directeur assistant de l'orchestre de l'évêque de Grosswardein (aujourd'hui Oradea, en Roumanie). Les deux hommes deviennent rapidement amis. Après un détour par Prague en 1769, puis Vienne (1770-1775), Pichl est nommé maître de chapelle auprès de l'archiduc Ferdinand d'Este, gouverneur autrichien de la Lombardie et fils de l'impératrice Marie-Thérèse. Il reste en Italie pendant plus de vingt ans, période pendant laquelle il rencontre les compositeurs Pietro Nardini, Giovanni Battista Martini et Luigi Cherubini.

Il retourne à Vienne en 1796 avec l'invasion de la Lombardie par les français, et y reste jusqu'à sa mort (hormis une visite à Prague en 1802, avec sa fille).

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Pichl a écrit près de 400 œuvres :

Discographie[modifier | modifier le code]

Certaines de ses symphonies ont été redécouvertes par un ensemble spécialiste des contemporains de Mozart et Haydn, les London Mozart Players.

Liens externes[modifier | modifier le code]